• BUGATTI FÊTE LES 90 ANS DE SA 5ÈME VICTOIRE À LA TARGA FLORIO

Bugatti fête les 90 ans de sa 5ème victoire à la Targa Florio

Samuel Morand le 03/05/2019

Il y a 90 ans, le 5 mai 1929, la « Fabrik Bugatti » remportait son cinquième succès consécutif sur la Targa Florio, épreuve d'endurance considérée alors comme la plus difficile et la plus dangereuse au monde.

L'épreuve sicilienne créée par l'entrepreneur local Vincenzo Florio, s'est tenue de 1906 à 1977. Jusqu'en 1919, le parcours de la Targa Florio s'étalait sur 148 km, puis, à cette date, sa distance fut réduite à 108 km pour compter tout de même 1 400 virages. Cinq tours de course étaient au programme des compétiteurs, soit 540 km d'un parcours sinueux, poussiéreux et cahoteux.

Entre 1925 et 1929 Bugatti y régna en maître avec sa Type 35, modèle dont la version « C » fut pilotée lors de ces deux dernières années par Albert Divo, l'homme à qui l'exclusive Bugatti Divo (40 exemplaires produits) doit aujourd'hui son nom.

Plusieurs semaines avant le coup d'envoi de l'édition 1929, Bugatti installa sa base dans le village de montagne de Polizzi, un endroit stratégique pour suivre la course de ses pilotes Ferdinando Minoia et Albert Divo. Six autres pilotes sur les 29 inscrits, avaient également opté pour des modèles Bugatti cette année là.

Minoia et Divo dominèrent l'épreuve grâce à l'efficacité de leurs Type 35 C, modèles légers (750 kg), maniables et fiables, animés par des blocs 8 cylindres 2.0 litres de 125 ch capables de les propulser à plus de 200 km/h en pointe.

Après avoir pris le meilleur départ, Minoia céda dans le 4ème tour le commandement de la course à Albert Divo, lequel s'imposa à la vitesse de moyenne de 74.4 km/h en 7 heures 15 minutes et 41 secondes, soit 30 minutes plus vite que lors de sa victoire de 1928. Seuls sept pilotes parvinrent à rallier l'arrivée de cette édition 1929.

Divo venait de se succéder à lui-même au palmarès de l'épreuve, qui avait sacré en 1925 et 1926 Meo Costantini, et en 1927 Emilio Materassi.

Photo : Ferdinand de Vizcaya et sa Type 35 (1925)
actu suivante Les Camaro SS et LT1 au restylage

Actu précédente
Les Camaro SS et LT1 au restylage

actu précédente Marché : un mois d'avril en trompe-l'oeil

Actu suivante
Marché : un mois d'avril en trompe-l'oeil

Autres articles pouvant vous intéresser

Bugatti Type 35 : icône de Bugatti
Bugatti Type 35 : icône de Bugatti

Entre 1924 et 1930, la Bugatti Type 35 dans ses différentes versions, a...

Enchères : Bugatti Type 35A 1925
Enchères : Bugatti Type 35A 1925

A l'instar de plusieurs maisons de ventes aux enchères internationales,...

Artcurial : Bugatti Type 35 de 1925
Artcurial : Bugatti Type 35 de 1925

A l'occasion de la vente Automobiles sur les Champs 11 qu'elle organisera le...

Toutes les actualités BUGATTI
Artcurial : Bugatti Type 35 de 1925
La Toyota GR Super Sport en action

Alors même que les deux Toyota TS050 Hybrid se dirigeaient vers un nouveau...

Artcurial : Bugatti Type 35 de 1925
Le Mercedes Classe G a 40 ans

Mercedes-Benz célèbre cette année les 40 ans de son Classe G (et les 20 ans...

Artcurial : Bugatti Type 35 de 1925
RM Sotheby's : The Ming Collection

RM Sotheby's continue d'étoffer son catalogue en vue de sa vente...

Toutes les actualités

Commentaires