250 SWB Revival par GTO Engineering

Samuel Morand le 03/09/2020

L'équipe britannique de GTO Engineering a levé le voile sur la 250 SWB Revival, une réinterprétation moderne de la Ferrari 250 GT SWB Berlinetta Competizione de 1960, qu'elle propose en versions compétition ou homologuée pour la route.

Partagez

réagir
La Ferrari 250 GT SWB Berlinetta Competizione qui fut l'une des grandes compétitrices de son époque, s'est illustrée sur tous les circuits du monde et remporta notamment sa catégorie aux 24 Heures du Mans, le Tourist Trophy ainsi que le Grand Prix de Spa lors de la seule saison 1960. Des pilotes de renom en prirent les commandes et encensèrent ses performances, à l'image de Sir Stirling Moss qui dira d'elle qu'elle était « la meilleure GT au monde ».

L'équipe de GTO Engineering dont les membres cumulent plus de 200 ans d'expérience sur la préparation et la restauration de modèles au cheval cabré, a donc décidé de proposer une réplique améliorée de cette 250 SWB Berlinetta Competizione animée par un V12 Colombo, dotée de freins à disques et d'une carrosserie en aluminium, et assemblée à l'époque en 40 exemplaires seulement par le constructeur italien.

GTO Engineering a utilisé les dessins et références originaux pour réaliser son modèle construit autour châssis tubulaire assemblé à la main, et recouvert d'une carrosserie en aluminium également formée à la main. La 250 SWB Revival est basée sur le châssis le plus court de la Ferrari 250 GT SWB Berlinetta Competizione de 1960, qui est 8 pouces (20.3 cm) moins longue que la 250 GT.

Dans ce châssis prendra place une reproduction du bloc V12 Colombo nécessitant 300 heures de travail pour sa réalisation. Il sera proposé en versions 3.0 litres, 3.5 litres ou 4.0 litres, disposera de trois carburateurs, et sera associé à une boîte manuelle à 4 rapports (la boîte 5 rapports étant en option). Dans sa version 3.5 litres, ce V12 garantira une puissance de 324 ch qui propulsera la 250 SWB Revival à 240 km/h en pointe, après avoir abattu le 0 à 100 km/h en un peu plus de 6 secondes.

Chaque châssis 250 SWB Revival sera assemblé avec de nombreuses options pour correspondre parfaitement aux souhaits de son propriétaire, se verra équipé d'une suspension moderne, chaussé de jantes de 16 pouces (les jantes de 15 pouces sont en option) et doté de finitions intérieures réalisées dans les matériaux les plus nobles. Et si vous optez pour la spécification compétition, un arceau de sécurité et des harnais sont prévus pour satisfaire à l'homologation du véhicule.

« Il est difficile de faire mieux que la perfection (la 250 SWB), mais vous pouvez la rendre plus facile à conduire, à vivre, et plus pratique dans le cadre d'un usage quotidien », explique Mark Lyon, le Directeur Général de GTO Engineering. « Vous pouvez aussi proposer aux conducteurs des motorisations V12 et des boîtes de vitesses différentes, ce que n'offrait pas le modèle original. Nous avons voulu donner de la flexibilité aux propriétaires, qu'ils veuillent un modèle GT, une voiture de route rapide ou une machine de course, afin qu'ils puissent conduire leur véhicule jusqu'à un évènement et en revenir. La 250 SWB Revival a été conçue pour être polyvalente, pratique et personnalisable ».

Les modèles Ferrari 250 GT SWB Berlinetta Competizione étant aussi rares qu'inaccessibles financièrement (du moins pour le plus grand nombre), cette 250 SWB Revival a sans aucun doute de beaux jours devant elle.

Partagez

réagir

Dernières actualités FERRARI

Une Ferrari 250 GTO à Concours of Elegance
Une Ferrari 250 GTO à Concours of Elegance
A vendre : Ferrari 250 GTE 2+2 Polizia de 1962
A vendre : Ferrari 250 GTE 2+2 Polizia de 1962
Gooding & Company : Ferrari 250 GT LWB California Spider 1958
Gooding & Company : Ferrari 250 GT LWB California Spider 1958
Toutes les actualités FERRARI

Tags liés

Commentaires