Retour sur la débacle de Peugeot au Mans

Jean-François Destin le 05/07/2010

Une faiblesse de la coque au niveau du triangle de suspension inférieur et trois ruptures de bielle : telles sont les causes de l'abandon des quatre 908 de Peugeot Sport et d'Oreca aux 24 Heures du Mans.

Sur la N°3, la première à disparaître après 2h30 de route seulement, les ingénieurs ont identifié une paille dans la fabrication de la coque au niveau du triangle de suspension inférieur avant droit.

Cette coque avait pourtant résisté sans dommages aux 24 Heures 2009 et aux 1000 kms de Spa 2010. Et à ce titre, elle avait été régulièrement contrôlée à partir d'instruments détectant le moindre vieillissement du carbone. « La rupture vient donc d'une malfaçon insoupçonnable qui s'est manifestée tardivement » précise le communiqué de Peugeot.

Vus les enjeux et les sommes investis, on peut se demander pourquoi Peugeot n'a pas eu la sagesse d'utiliser des coques neuves.

Concernant les trois autres 908, le verdict est sans appel et cible une rupture de bielle. « Curieusement, explique Bruno Famin, directeur technique de Peugeot Sport, cette casse s'est produite sur des cylindres différents. Des investigations approfondies ont révélé que les conditions sévères rencontrées au Mans cette année ont généré une surcharge fatale de notre V12 ».

En clair, l'écurie française avait paramétré la cartographie moteur pour un certain rythme de course qui a, dès les premières heures, été dépassée pour contenir les Audi.

Selon Bruno Famin, la piste avait globalement beaucoup de grip d'où une sollicitation maximum quasi permanente du V12 diesel turbo. « Nos séances d'essai n'ayant rien révélé, nous n'imaginions pas que la mécanique était déjà à la limite. On va devoir placer le curseur plus haut pour l'année prochaine. »

En attendant, le programme de la deuxième partie de la saison ne prévoit que les trois courses relativement courtes de l'Intercontinental Le Mans Cup. Deux voitures seront alignées aux 1000 km de Silverstone (10 au 12 septembre), aux 1000 miles de Road Atlanta-Petit Le Mans- (29 septembre au 2 octobre) et aux 1000 km de Zhuhai en Chine (5 au 7 novembre). Les 9 pilotes des 24 Heures sont reconduits mais à Silverstone, la voiture d'usine de Davidson/ Minassian sera secondée par la 908 d'Oreca.
actu suivante Une Renault nommée DeZir

Actu précédente
Une Renault nommée DeZir

actu précédente Trophée Roses des Sables

Actu suivante
Trophée Roses des Sables

Autres articles pouvant vous intéresser

WEC : Peugeot et Rebellion associés
WEC : Peugeot et Rebellion associés

Un mois peine après avoir annoncé son retour aux 24 Heures du Mans, le...

Peugeot s'engagera en WEC en 2022
Peugeot s'engagera en WEC en 2022

PSA Motorsport sera présent dès 2022 dans la nouvelle catégorie Hypercar du...

Mondial : un concept Peugeot en vue
Mondial : un concept Peugeot en vue

Comme annoncé au printemps dernier, le constructeur au lion va profiter du...

Toutes les actualités PEUGEOT
Mondial : un concept Peugeot en vue
Nissan 370Z 50ème Anniversaire

La Nissan 370Z 50ème Anniversaire développée comme son nom le laisse...

Mondial : un concept Peugeot en vue
Gooding & Company : l'agenda 2020

En 2020, Gooding & Company s'expatriera loin de ses bases pour organiser en...

Mondial : un concept Peugeot en vue
La BMW M2 CS Racing au BMW Welt

Le BMW Welt de Munich a servi d'écrin à la présentation publique de la...

Toutes les actualités

Commentaires

avatar de Galmical
Galmical a dit le 06-07-2010 à 11:10
La raison de l'utilisation de châssis largement éprouvés pour la course du Mans est simple : l'argent. Ce genre de composant est fabriqué en très petite série avec des matériaux composites très couteux. Je ne pense pas que Peugeot peut se permettre de changer de châssis chaque course... et cela ne se justifie pas car la rupture du châssis en cause est dû à un défaut dans le matériau.
avatar de pascalgaulin
pascalgaulin a dit le 06-07-2010 à 10:11
L'équipe Peugeot a juste oublié que les 24H du Mans c'est une course d'endurance et non pas une course de vitesse. Alors, ils ont fait les fanfarons, ont pété les chronos... et ont cassé leurs moteurs !!! Quel gachis... :(