VOLKSWAGEN Passat Alltrack

Jean-François Destin le 17/07/2012

Partagez

réagir

Le meilleur de la berline et du SUV

VOLKSWAGEN
Motorlegend
VOLKSWAGEN
Motorlegend
Référence incontestée de la berline de milieu de gamme, la Volkswagen Passat est désormais disponible en version tous chemins Alltrack. Dévoilée en début 2012 au Salon de Détroit, elle reprend la carrosserie du break SW et sa transmission intégrale 4Motion mais se distingue par sa présentation, ses équipements et ses aptitudes en terrain difficile. Volkswagen affirme combler un vide entre la voiture de tourisme et le SUV. En réalité, ce modèle atypique d’un bon rapport qualité/prix cherche surtout à séduire les amateurs de loisirs sportifs, les chasseurs et tous ceux qui tractent un van ou une remorque bateau, (jusqu’à 2200 kg selon les moteurs).

Reprenant les généreuses cotes du break SW (4.471m pour 1.82m de large), disposant d’un plateau de chargement de 1.94m (avec banquette rabattue) et d’un coffre de 603 à 1731 dm3, la Passat Alltrack répond à tous les besoins classiques en y ajoutant le côté baroudeur.
VOLKSWAGEN
Motorlegend
VOLKSWAGEN
Motorlegend
Extérieurement, elle se repère à ses nouvelles jantes de 17 pouces, à la couleur chrome mat de l’entourage des vitres, des coques des rétros extérieurs et du jonc de grille de calandre et à ses rampes de pavillon anodisées argentées. S’y ajoutent en série des antibrouillards, des protections avant/arrière anti encastrement aspect inox et des embouts d’échappement chromés.

Très bien fini, l’habitacle a droit à des inserts en alu brossé, un pédalier en acier inox et surtout des confortables sièges recouverts de tissu et d’Alcantara. La signature Alltrack est omniprésente notamment sur les seuils de portes.
VOLKSWAGEN
Motorlegend

Sur la route

VOLKSWAGEN
Motorlegend
VOLKSWAGEN
Motorlegend
En appuyant sur le bouton « off road » à droite du levier de vitesse, une diode s’allume au tableau de bord pour signaler que tous les équipements destinés aux tous chemins sont enclenchés.

Sans offrir les prestations d’un 4X4 pur et dur, la Volkswagen Passat Alltrack bénéficie d’un arsenal bien adapté comprenant la transmission intégrale permanente 4Motion (identique à celle du Tiguan) assortie d’un blocage de différentiel XDS. Envoyé à 90% sur le train avant, le couple peut se répartir sur l’essieu arrière en fonction de l’adhérence de chaque roue, la motricité étant surveillée par le système XDS. Allégés, les trains roulants ont été reparamétrés pour le hors piste notamment au niveau de l’essieu arrière à 4 bras découplé de la carrosserie.

A noter que l’ABS et le contrôle de trajectoire réagissent en circuit fermé à l’usage « off road » sachant que le conducteur dispose en série d’une aide au démarrage en cote et du régulateur de vitesse en descente (lorsque la pente dépasse 10%).
VOLKSWAGEN
Volkswagen
La Volkswagen Passat Alltrack est disponible en 5 versions à partir de 2 moteurs essence TSI 1.8 160 ch et TSI 2.0 210 ch, deux diesel TDI 2l de 140 et 170 ch et deux boites (mécanique à 6 rapports ou DSG6 à double embrayage. Les tarifs oscillent entre 31.890 € et 38.820 €.

Sans doute pour offrir un tarif d’accès accrocheur, VW propose la Alltrack 1.8 TSI 160 ch et la 2.0 TDI 140 en simple traction avant. Mais à quoi bon disposer du look baroudeur sans pouvoir quitter l’asphalte ? Ainsi sur le seul modèle TDI 140ch, le différentiel de prix entre 2 et 4 roues motrices n’excède pas 1800 € alors que la transmission intégrale assortie de toute la technologie citée plus haut se montre impériale aussi sous la pluie et la neige.

Essayée dans sa version haut de gamme 2.0 TDI 170 chevaux DSG6, la Volkswagen Passat Alltrack s’est révélée douce à conduire, très sure et bien amortie. Sobre et pas trop bruyante, elle constitue un achat sérieux tout en offrant cette pointe de fantaisie propre à tous les modèles « off road ».
VOLKSWAGEN
Motorlegend
VOLKSWAGEN
Motorlegend

Partagez

réagir

Commentaires