< retour
Salon de Francfort 2017

Salon de Francfort 2017


du 14 au 24 septembre 2017 Flux RSS Salon de Francfort 2017

MINI John Cooper Works GP Concept

Vincent Desmonts le 13/09/2017

Voir plus de photos

Une petite explication de texte s'impose en préambule. Dans le vocable Mini, les « GP » sont des versions ultimes de la Mini John Cooper Works. Ultimes et rarissimes : les deux dernières générations ont chacune eu droit à une série limitée à seulement 2 000 exemplaires de ces JCW GP (respectivement en 2006 et 2012). À Francfort, Mini dévoile donc ce concept-car pour le moins spectaculaire, qui annonce la prochaine série de John Cooper Works GP. Au passage, il célèbre aussi les 50 ans de la victoire d'une Mini au rallye Monte Carlo, avec Rauno Aaltonen et Henry Liddon.

Et le moins que l'on puisse dire, c'est que les créateurs de ce prototype n'y sont pas allés avec le dos de la cuillère ! La Mini John Cooper Works GP Concept va en effet très loin, avec un kit aérodynamique aux limites extrêmes de la caricature. Énorme lame de bouclier avant, grosses prises d'air, élargisseurs d'ailes XXL, becquet débordant sur les côtés... Cette Mini est l'équivalent automobile d'Arnold Schwarzenegger ! Tous ces éléments aérodynamiques sont en fibre de carbone, tandis que les jantes alliage sont soulignées d'un liseré rouge et ornées des lettres GP.

À l'arrière aussi, la JCW GP Concept envoie du lourd ! Elle arbore un énorme monogramme MINI sur son hayon, tandis que le motif du drapeau Union Jack apparaît sur les feux. Enfin, de chaque côté de l'échappement central prennent place des feux spéciaux pluie inspirés de la compétition.

L'habitacle pousse à fond la logique « racing », avec un arceau complet, pas de moquette ni de ciel de pavillon, et un grand vide là où aurait dû se trouver la banquette arrière ! Quant aux portières, elles s'ouvrent grâce à de simples lanières en tissu. Ne subsistent plus que deux sièges baquet à l'esthétique étonnamment travaillée et la partie supérieure de la planche de bord. Cette dernière arbore une instrumentation entièrement numérique, complétée par un affichage tête haute. Des interfaces tactiles permettent d'affiner les paramétrages de la bête, et notamment ses réglages de suspensions.

Espérons tout de même que la prochaine Mini John Cooper Works GP adoptera un style extérieur un peu plus en retenue !

Avis des propriétaires

Commentaires