< retour

Mondial de Paris 2004

Compte rendu

Gilles Bonnafous le 25/09/2004

SUV (Sports Utility Vehicle), le terme, comme le concept, est né aux Etats-Unis. Il s'est vite fait une place en Europe. D'autant que le vieux continent, qui a donné naissance il y a plus de 30 ans au précurseur de ce genre automobile aujourd'hui en vogue, le Range Rover, peut en revendiquer la paternité.

Compte rendu Compte rendu

Le marché du SUV se porte bien, n'en déplaise à certains écologistes qui y vont de leurs déclarations aussi peu pertinentes que mal documentées. Les SUV représentent 735 000 ventes en Europe, dont 75 000 en France. Et ce sont les plus puissants qui connaissent la plus forte progression ! Toutes les marques de haut de gamme proposent un ou plusieurs modèles, les Français étant cruellement absents de ce créneau à fortes marges.

Deux nouveautés dominent le bataillon des multiples SUV présents au Mondial. Deux véhicules également intéressants mais qui jouent des cartes sensiblement différentes. Le Mercedes Sports Tourer Vision R, prototype annonçant la future Classe R, est un véhicule séduisant par sa ligne et le luxe qu¹il affiche, un raffinement digne des plus prestigieux hauts de gamme. Deuxième constructeur mondial, Toyota table sur la différence en présentant le premier hybride de cette catégorie, le Lexus RX 400 H (Lexus étant la division haut de gamme de la marque japonaise). Sa commercialisation est annoncée pour le début 2005.

A côté de ces vedettes, on trouve les valeurs bien installées, en termes d'image comme sur l'échelle des prix où ils trônent sur la plus haute marche. Tel est le cas du BMW X5, du Range Rover et du Porsche Cayenne, décliné désormais en trois modèles, deux animés par des V8 (340 ch pour le S et 450 ch pour le Turbo) et le petit dernier motorisé par un V6 de 250 ch. Porsche a juré de ne jamais doter son vaisseau amiral d'un diesel. On verra bien.

Volkswagen vient de tirer son Touareg vers le haut en proposant une version Sport W12 de 6 litres et 450 ch, soit la même puissance que le Cayenne Turbo, son demi-frère et concurrent... Pas moins de cinq motorisations sont au catalogue, deux essence (V6 et V8) et trois diesel, dont un V6 de 225 ch récemment introduit et le formidable V10 de 313 ch. Le Volvo XC 90 monte également en gamme. Il est maintenant doté d'un V8 4,4 litres de 315 ch et d'une boîte auto à six rapports.

Chez les Américains, une nouveauté (du moins en Europe), le Cadillac SRX à la mono-motorisation essence, ce qui le condamne à une diffusion confidentielle (deux moteurs, un V6 de 3,6 litres et 258 ch et un V8 de 4,6 litres et 325 ch). Quant au Jeep Cherokee, il a été légèrement restylé et son 2.8 CRD gagne 10 ch à 160 ch.

Originairement conçu pour le marché américain, le Nissan Murano débarque en Europe en 2005, orné de son étrange et belle calandre carnassière. Cette dernière ne suffira pas à lui assurer le succès compte tenu de son unique moteur essence, le V6 3,5 litres de 245 ch équipant la 350 Z et la Renault Vel Satis. Le Murano est équipé d'une boîte CVT à variation continue avec mode séquentiel.

Deux petits nouveaux font leur entrée dans l'univers impitoyable des SUV compacts (BMW X3, Suzuki Vitara, etc...), le Hyundai Tucson et le Kia Sportage. Bien équipé et proposé à un prix imbattable (25 700 €), le premier est doté d'un diesel Common Rail de 112 ch. Il existe également en version deux roues motrices. Frère jumeau du Tucson et construit sur même base, le Kia Sportage emprunte le moteur et la carrosserie à ce dernier, à l'exception de la calandre et de la partie arrière dont la vitre s'ouvre indépendamment du hayon. Kia souhaitant monter en gamme par rapport à Hyundai, le Sportage peut accueillir deux moteurs essence, un quatre cylindres 2 litres (142 ch) et un V6 2,7 litres (175 ch). Quant au Honda CR-V, il est désormais équipé d'un diesel de 140 ch pour mieux répondre à la dure concurrence des constructeurs coréens.

Avis des propriétaires

Commentaires