< retour

Comment lire sa carte grise ?

La carte grise (“certificat d’immatriculation” dans le langage officiel) indique le numéro minéralogique de votre véhicule, ses caractéristiques techniques (puissance, émissions de CO2, nombre de places assises), mais précise aussi la date de première mise en circulation du véhicule et les éventuelles visites de contrôle technique qu’il a subi.

Quelles sont les indications importantes ?

La carte grise indique d’abord les informations d’immatriculation (A et B), ainsi que sur son titulaire (C). Ensuite viennent les informations concernant la voiture proprement dite : la marque (D.1), le type (D.2), le code d’identification européen (D.2.1), l’appellation commerciale (D.3) et le numéro de châssis (E).

Que signifie l’expression “matching numbers” ?

Dans le domaine de la voiture de collection, une auto est “matching numbers” lorsque les numéros d’identification (numéro de châssis, de modèle, date de fabrication...) de ses pièces principales (coque, bloc moteur, boîte de vitesses, trains roulants...) sont en correspondance. Le “matching numbers” est une garantie d’authenticité du véhicule et de fidélité à l’origine.

Le numéro de châssis permet-il de retracer l’historique de l’auto ?

La plupart des constructeurs disposent désormais d’une base de données recensant les opérations effectuées (révisions, réparations, actions de rappel...) sur chaque véhicule vendu et entretenu dans le réseau. Avec un numéro de châssis et/ou la clé de l’auto, un concessionnaire ou agent de la marque devrait donc pouvoir vous communiquer un résumé du “carnet d’entretien” de la voiture.

Que signifient les autres rubriques de la carte grise ?

Le contenu de la carte grise a été défini au niveau européen (directive 1999/37/CE du 29 avril 1999). Les rubriques sont toutes numérotées de la même manière dans chaque état membre de l’UE. Elles indiquent essentiellement caractéristiques d’homologation du véhicule :

  • (F) Poids maximum autorisé en charge, dont avec remorque (F.3)
  • (G) Poids maximum autorisé avec remorque non freinée
  • (G.1) Poids à vide
  • (H) Période de validité de la carte grise (vide si illimitée)
  • (I) Date d’émission de la carte grise actuelle
  • (J) Catégorie du véhicule / genre (J.1) / carrosserie (J.2 et J.3)
  • (K) Numéro de réception par type
  • (P.1) Cylindrée du moteur (en cm3)
  • (P.2) Puissance (en kW)
  • (P.3) Type de carburant
  • (P.6) Puissance fiscale (en CV)
  • (S.1) Nombre total de places assises
  • (U.1) Niveau sonore à l’arrêt (en dBA)
  • (U.2) Régime moteur (en tr/min)
  • (V.7) Émissions de CO2 (en g/km)
  • (V.9) Norme antipollution CE
  • (X.1) Date du prochain contrôle technique
  • (Y) Taxes diverses, dont le total est porté à la rubrique (Y.6)
  • (Z.1) à (Z.4) Autres mentions