Salon de Genève 2009

Salon de Genève 2009


du 5 mars au 15 mars 2009 Flux RSS Salon de Genève 2009

ARTEGA GT

David Lamboley le 02/03/2009

Une fois n'est pas coutume, ce petit coupé ultra-sportif n'est pas britannique, mais allemand. Un sérieux concurrent de la Porsche Cayman S…

Voir la vidéo en HD

Exotique, exclusive, authentique, autant de qualificatifs applicables à l'Artega GT, un coupé sportif allemand de très petite série mordant, ni plus ni moins, sur les platebandes de la Porsche Cayman S, voire, dans une moindre mesure, de la Lotus Evora. Deux références en la matière, dont l'Artega GT s'inspire, philosophiquement ou technologiquement.

L'histoire de la marque Artega est très récente, puisque la GT a été présentée pour la première fois, sous forme de concept proche de la série, au Salon de Francfort 2007. Pour mener à bien son projet, Klaus Dieter Frers, qui préside aux destinées de la marque, s'est entouré de quelques gros calibres de l'industrie automobile allemande et a fait appel à une pointure pour l'aspect design.

C'est en effet l'auteur des lignes de l'Aston DB9 et créateur de sa propre marque automobile, Henrik Fisker, qui a dessiné l'Artega GT. Un joli coup de crayon équilibré, musclé, rappelant selon l'angle choisi certaines Porsche, Ferrari, voire la McLaren F1 ! Le design avenant, gage de réussite commerciale dans la catégorie, cache des dessous indubitablement sportifs.

Le châssis, par exemple, est un mélange de profilés en aluminium et d'acier à haute limite élastique pour la partie avant, complété à l'arrière par un treillis en tubes d'acier, où prendra place le moteur transversal en position centrale.

Bien sûr, cette construction légère fait notamment penser à Lotus, tout comme l'utilisation de matériau plastique pour la carrosserie. L'architecture des trains roulants, classique sur une sportive, fait appel à des triangles superposés et des ressorts hélicoïdaux à l'avant comme à l'arrière.

Très compacte, au moins en termes de longueur avec seulement 4 mètres de long, l'Artega GT est pourtant aussi large qu'une limousine avec ses 1,88 m ! Elles s'avère également très basse, seulement 1,18 m, soit 2 cm de plus qu'une Lotus Exige. L'habitacle, strict deux places, profite à plein de la largeur.

On notera également que, à l'image du constructeur anglais TVR, le volant, les sièges, le module multifonctions à écran LCD, ainsi que les roues, les optiques et les rétroviseurs ne sont pas repris à un modèle de grande série.

Seuls le moteur et la boîte sont empruntés à Volkswagen : il s'agit du V6 FSi à injection directe 3.6 litres à faible angle d'ouverture des VW Passat R36 et Porsche Cayenne développant 300 ch, accouplé à une boîte à double embrayage DSG et commande séquentielle doté de six rapports. Un ensemble carrément explosif rapporté au poids de la bestiole, seulement 1100 kg.
Avec un 0 à 100 km/h annoncé en moins de 5 secondes, la Porsche Cayman S a décidément trouvé un sérieux concurrent. Seul problème, l'Artega GT est affiché à un tarif proche de celui d'une Porsche 911, soit environ 80 400 euros.

Voir plus de photos

Avis des propriétaires

Commentaires

avatar de _Zeb_
_Zeb_ a dit le 06-03-2009 à 09:29
C'est toujours plaisant de voir apparaitre de nouveau constructeur.