Mondial de l'Automobile 2018

Mondial de l'Automobile 2018


du 04 au 14 octobre 2018 Flux RSS Mondial de l'Automobile 2018

MERCEDES A35 AMG

Stéphane Schlesinger le 14/10/2018

Désormais, les déclinaisons AMG se dédoublent. La nouvelle Classe A commence par la moins puissante des deux, l'A35.

Voir plus de photos

Avec la Classe A précédente, Mercedes a su s'attirer une clientèle plus jeune, avide d'apparence et de marque emblématique plus que de qualités intrinsèques. La nouvelle entend ne pas leur déplaire, conservant un look dynamique, et même très voyant dans la version A35 AMG présentée au Mondial de Paris 2018. Le gros aileron arrière fait son petit effet, tout comme les appendices aérodynamiques ornant les côtés du bouclier avant. Si l'objectif frime semble bien atteint, quid de la sportivité ?

Sous le capot, le 4-cylindres 2,0 l, gavé par un turbo à double entrée, développe 306 ch pour 400 Nm. Cela fait de l'A35 une rivale de l'Audi S3 par exemple, mais pas une remplaçante de l'ancienne A45. Que les passionnés se rassurent, celle-ci arrivera bientôt. Le bloc M260 s'attèle à une boîte 7 à double embrayage, elle-même reliée à une transmission intégrale 4-matic qui fait varier la répartition de cavalerie de 100 % sur le train avant à 50 % sur le train arrière, qui reçoit le différentiel électro-mécanique multidisques responsable de cette distribution variable. Avantage de ce système face à une solution hydraulique, des réactions plus rapides. Mais on n'en est pas à la versatilité de la transmission d'une Focus III RS.

Le châssis de l'A35 AMG, renforcé à l'avant, repose sur des suspensions retravaillées (triangles avant en aluminium), tandis que l'essieu arrière à 4 bras est relié rigidement à la caisse via un cadre. Le tout peut se compléter d'un amortissement piloté, alors que les freins emploient des étriers monoblocs à 4 pistons à l'avant.

Toutes ceci est paramétrable via les 5 modes de conduite, agissant aussi sur l'échappement à clapets. Ouverts en Sport +, ça devrait faire du bruit : idéal pour montrer aux voisins qu'on a une Mercedes sportive…

Dans l'habitacle, des sièges intégraux prennent place, de même qu'un volant à méplat, tandis que l'écran central est bien entendu conservé. Celui-ci intègre, en option, un dispositif d'enregistrement de données sur circuit dit AMG Track Pace. Il est vrai que l'A35 AMG est capable de belles performances, passant de 0 à 100 km/h en 4,7 s, soit 0,1 s de plus qu'une S3 s tronic. De jolis chronos tout de même, en attendant l'A45 AMG. L'A35 sera commercialisée en début d'année prochaine.

Avis des propriétaires

Commentaires