Mondial de l'Automobile 2018

Mondial de l'Automobile 2018


du 04 au 14 octobre 2018 Flux RSS Mondial de l'Automobile 2018

DS 3 Crossback

Stéphane Schlesinger le 24/09/2018

Belle gueule, habitacle ultra-cossu, motorisation électrique, le nouveau DS3 Crossback multiplie les arguments.

Voir la vidéo en HD

PSA a bien des difficultés à faire progresser sa marque DS. Il faut dire que sur le segment du premium, la demi-mesure n'est pas de mise. Or, les DS4 et 5 accusaient techniquement un léger retard face à la concurrence. Il en allait différemment de la DS3, qui a connu le succès, et c'est sur son créneau que la marque chic du groupe français lance une nouveauté parée d'arguments intéressants : la DS3 Crossback. D'emblée, ce crossover urbain se signale par un design fort, singularisé par le montant central en forme d'aileron de requin et un pavillon « flottant ». Surtout, un soin particulier semble avoir été apporté aux détails, entre poignées de portes affleurantes qui se déploient automatiquement et lécheurs de vitres escamotés... Il semble plus réussi que le gros DS7, qui confond personnalité et compilation de détails stylistiques.

Techniquement, le DS3 Crossback inaugure la plate-forme modulaire CMP qui équipera nombre de petits modèles de PSA, dont la future 208. Surtout, il donne le coup d'envoi de l'électrification nouvelle du groupe, puisque dès 2019, il recevra une motorisation électrique. Fort de 136 ch (100 kW), le DS3 Crossback zéro émission profitera d'une autonomie de 300 km (norme WLTP) grâce à ses batteries de 50 kWh que l'on pourra recharger à 80 % en 30 mn sur un chargeur rapide public (5h chez soi avec une wallbox de 11 kW).

Autrement, le petit SUV chic recevra les moteurs Puretech bien connus (1,6 l de 155 ch, et 1,2 l en 100 ou 130 ch) ainsi que le 1,5 HDi en 100 ou 130 ch. Un choix intéressant, même s'il manque un bloc vraiment sportif. Et si une boîte automatique à 8 rapports est bien prévue, nulle transmission intégrale n'apparaît, alors que les Audi Q2, Fiat 500X, Mini Countryman et VW T-Roc et peuvent s'en équiper.

Le français se rattrape au moins en partie par son habitacle encore plus original que la carrosserie mais aussi d'un niveau de luxe exceptionnel pour la catégorie (cuir pleine fleur et Alcantara sont disponibles). L'instrumentation, entièrement numérique, se complète d'un afficheur tête haute, tandis que la hifi signée Focal se veut soignée, surtout qu'une attention particulière a paraît-il été apportée à l'insonorisation du cockpit. On y accède avec la clé mais aussi son smartphone, via Bluetooth, qui permet aussi de démarrer le moteur. Inédit. Par ailleurs, les aides à la conduite sont de niveau 2 : la DS3 Crossback sait se garer toute seule mais aussi évoluer de façon autonome jusqu'à 180 km/h et s'arrêter en urgence sans intervention humaine.

Reste à savoir quelles seront les liaisons au sol de ce petit SUV, mais en l'état, il semble très prometteur. Si en plus, son tarif est bien placé, il pourrait assommer la concurrence comme le fait le Peugeot 3008.

Voir plus de photos

Avis des propriétaires

Commentaires