Mondial de l'Automobile 2018

Mondial de l'Automobile 2018


du 04 au 14 octobre 2018 Flux RSS Mondial de l'Automobile 2018

BMW Z4

Vincent Desmonts le 04/10/2018

BMW relance enfin son roadster Z4, après une précédente génération quelque peu embourgeoisée qui n'avait pas vraiment emballé. Le nouveau modèle entend réconcilier dynamisme et technologie moderne.

Voir plus de photos

Avec ce tout nouveau roadster BMW, c'est la capote en toile qui fait son grand retour ! Pour de nombreuses raisons (poids, encombrement, manœuvres limitées en roulant), le toit rigide escamotable est en effet en voie de disparition. La capote en toile du nouveau Z4, disponible en deux coloris, est plus légère et peut se déployer en seulement 10 secondes, y compris en roulant, jusqu'à une vitesse de 50 km/h.

Mais ce nouveau couvre-chef n'est pas le plus gros changement que subit le BMW Z4, qui adopte un style en rupture complète. Plus long (de 85 mm) et plus large (de 74 mm) que son prédécesseur, il adopte une calandre XXL et des phares en amande (à LED) peu habituels chez BMW. Sur les flancs, on retrouve les écopes « Air breathers » qui contribuent à améliorer l'aérodynamisme, mais leur traitement évoque ici les prises d'air latérales d'une Corvette Stingray. À l'arrière, le « popotin » est haut perché, les feux sont réduits à leur plus simple expression, tandis qu'un becquet est intégré au couvercle de malle.

À bord, l'ambiance est cossue, avec une planche de bord très moderne et des sièges sport. Le Z4 propose une panoplie complète d'assistants à la conduite : freinage anticollision avec détection des piétons, alerte de changement de file, affichage tête haute, régulateur de vitesse adaptatif... Mais il n'oublie pas la sportivité pour autant. Avec ses voies augmentées (+ 98 mm à l'avant, + 57 mm à l'arrière) et son empattement raccourci de 26 mm, il entend soigner son agilité. À son lancement en mars 2019, il se déclinera en trois versions, dont une M Performance : la M40i, dotée d'un 6-cylindres 3.0 turbo de 340 ch, associé à la boîte automatique ZF à 8 rapports. De quoi accélérer de 0 à 100 km/h en 4,5 s. Pour canaliser cette fougue, la version M Performance disposera d'une suspension adaptative sport, de freins renforcés et d'un différentiel arrière piloté. Les autres versions se contenteront de moteurs 4 cylindres 2.0 turbo de 197 et 258 ch. Tous les blocs seront dotés de filtre à particules.

Avis des propriétaires

Commentaires