Mondial automobile 2008

Mondial automobile 2008


du 04 au 19 octobre 2008 Flux RSS Mondial automobile 2008

AUDI S4

David Lamboley le 02/10/2008

La nouvelle S4, disponible en berline et en break Avant comme de coutume, abandonne son V8 atmosphérique au profit d'un V6 suralimenté.

Voir la vidéo en HD

La "nouvelle" Audi A4, commercialisée au tout début de l'année 2008, rencontre déjà un bon succès. Il est vrai que les efforts pour se hisser au niveau de sa concurrente historique, la BMW Série 3, sont remarquables. On pense notamment à la nouvelle implantation de la mécanique, désormais plus en arrière du train avant (comme chez BMW…) pour rééquilibrer la répartition des masses, et par là même le dynamisme et la sportivité. Mais on peut également parler de la qualité de fabrication, irréprochable, ou des mécaniques, parmi les plus homogènes du moment. Comme de coutume chez ce constructeur haut-de-gamme, les versions sportives restent incontournables, même en cette période peu propice aux moteurs gourmands.

C'est donc avec grand plaisir que nous découvrons la nouvelle S4, qui fait le pendant à la version coupé S5. Si l'ancienne mouture de la S4 faisait appel à un V8 atmosphérique de 344 ch, et si le coupé S5 est propulsé par une version dégonflée du V8 à injection directe de feue la RS4 (qui est passé de 420 à 354 ch), la nouvelle S4 change son fusil d'épaule. Elle abandonne en effet son V8 atmosphérique pour un V6 suralimenté… comme la S4 de 1997 ! A l'époque, le V6 2.7 litre biturbo délivrait 265 ch et 400 Nm et permettait à cette flèche d'exécuter le 0 à 100 km/h en 5“6. Aujourd'hui, les deux turbocompresseurs sont oubliés au profit d'un unique compresseur qui vient se nicher entre les deux bancs de cylindres.

Ce nouveau 3.0 litre TFSI à injection directe développe aujourd'hui 333 ch et 440 Nm, ce qui permet à la nouvelle S4 de revendiquer un 0 à 100 km/h en 5“1. Au-delà de ces chiffres remarquables, Audi annonce une consommation moyenne mixte sous la barre des 10 litres, que ce soit pour la version berline ou le break Avant.

En termes de transmission, les quatre roues motrices à répartition variable font bien sûr partie du "pack technologique", tout comme la nouvelle boîte optionnelle à double embrayage S-Tronic (nommée DSG chez Volkswagen), qui dispose ici de 7 rapports.
Rappelons que cette boîte permet des changements de rapports éclair via les commandes au volant (on trouve désormais un système similaire chez Porsche (PDK) ou sur la Mitsubishi Lancer Evolution X). Elle permet même une utilisation en mode « automatique ». La S4 offre également le choix d'une boîte mécanique classique à 6 rapports. Concernant le châssis, les réglages spécifiques permettent un comportement plus sportif.
La caisse rabaissée et les amortisseurs à tarage variable sont également présents, tout comme différents modes de réglage qui permettent une réponse à l'accélérateur ou un feeling de direction plus ou moins sportif.
Enfin, n'oublions pas le look spécifique de cette S4 : quatre sorties d'échappement, kit aérodynamique, roues de 18 pouces en série et habitacle remanié. La S4 berline et break Avant seront commercialisés en mars 2009.

Voir plus de photos

Avis des propriétaires

Commentaires

avatar de dede91
dede91 a dit le 06-10-2008 à 13:42
Quel marche arrière, a quand le retour au 5 cylindres turbo. Il était interessant de constater que les marques Allemandes continuaient leur course à la puissance à coup de cylindres suplémentaires. Quel gachis de céder comme toutes les autres marques. Mais bon attendons les essais et leurs MESURES.