TRIUMPH TR3 A 2.0L 100ch

0 km

cabriolet

essence

1960

à partir de 33 000 €

Dernière mise à jour : 11/03/2019 - Réf. 106605
  • Estimation basse : 33 000 €
  • Estimation haute : 38 000 €
  • Carrosserie : cabriolet
  • Energie : essence
  • Année : 1960
  • Localité : Vaucluse (84)
  • Etat : bon état général
  • Boite : boite manuelle
Contacter la maison de vente
vente aux enchères véhicule vendu dans le cadre d'une vente aux enchères
TR3 A
1960
Conçue pour rivaliser avec les MG et Jaguar, la Triumph TR2 est dévoilée au Salon de Genève en 1953. Simple, facile à entretenir, dotée d'une vitesse de pointe de plus 160 km/h et relativement bon marché, elle connait un énorme succès en Angleterre et à l'étranger. La TR3 lui succède en octobre 1955. Des modifications au moteur Standard Vanguard de 2 litres portent la puissance de 90 à 95 ch. La plus évidente différence est la grille de calandre à maillage carré. Grâce à une nouvelle culasse, le moteur passe à 100 ch à la mi-1956. En août, des freins à disque Girling à l'avant et un essieu arrière Vanguard Phase III, plus robuste, sont montés en série. Mécaniquement identique, la TR3 A dévoilée en 1957, arbore un nouvel avant doté d'une grille sur toute la largeur qui englobe clignotants et feux de position. Pour la première fois, les portes et le coffre reçoivent des poignées à serrure. L'intérieur est également amélioré. Inusable et plaisante à conduire la TR3A connaitra un succès planétaire. Sa production cessera en 1961 pour laisser place à la TR4. Mais pour satisfaire les clients américains déçus par la TR4 embourgeoisée, quelques ultimes TR3 seront construites pour le marché américain (3 334 exemplaires) puis une version TR3 B, équipée du moteur 2,2 litres plus puissant (105 ch) de la TR4 et de sa boîte de vitesse entièrement synchronisées, sera encore produite à 2 804 exemplaires... D'origine américaine, cette magnifique TR3 A, jaune avec intérieur noir, a été entièrement restauré en 2006, châssis nu sablé, suspensions, radiateur, freins, embrayage, électricité, moteur, carburateurs, intérieur, capote, moquettes, panneaux latéraux, sièges, tout est neuf. Toutes les factures figurent au dossier. Elle a également profité d'une isolation phonique et thermique et a été dotée d'un culasse au sans plomb. Elle offre 4 places (pour des passagers très compréhensifs), mentionnées sur sa carte grise, grâce à une banquette arrière. Elle possède 5 roues fil chromées, son couvre-tonneau, son protège-arceau et ses écrans latéraux, elle est dotée du chauffage et d'un ventilateur électrique additionnel pour éviter les surchauffes. Elle a été achetée par le vendeur en février 2008 à Claude Moritz, ancien rédacteur en chef d'Autorevue et passionné de véhicules anciens. Les TR3 sont très recherchées aujourd'hui. Une occasion unique dans cet état exceptionnel.
Signaler un contenu abusif