• FORMULA E : LE PARI ÉLECTRIQUE DE LA FIA

Formula E : le pari électrique de la FIA

Samuel Morand le 28/08/2012

Un championnat monoplace 100% électrique relevant de la FIA devrait voir le jour à l'horizon 2014. Les bases de ce championnat innovant ont été jetées avec l'établissement d'un consortium d'investisseurs internationaux et l'attribution des droits commerciaux à la société « Formula E Holdings ».

Partagez

réagir
Un consortium d'investisseurs internationaux parmi lesquels Alejandro Agag – propriétaire de l'écurie de GP2 Barwa Addax Team – et Lord Drayson – partenaire du Drayson Racing - aura la charge des droits commerciaux de ce projet suite à l'accord passé avec la FIA. Éric Barbaroux, président d'Électric Formula, et l'investisseur Enrique Banuelos seront de leur côté associés dans la création de cette nouvelle société dénommée « Formula E Holdings (FEH) ».

« Nous sommes heureux de cet accord passé avec Formula E Holdings, car leur expérience en matière de sports mécaniques n'est plus à démontrer », explique Jean Todt, président de la FIA. « Cette nouvelle compétition se déroulera au cœur des grandes villes et offrira un spectacle de qualité, attirant de nouvelles audiences tout en permettant à la FIA de développer ses valeurs, notamment en matière d'énergies propres ».

Le calendrier du championnat reste à définir, mais la ville de Rio de Janeiro, au Brésil, a déjà passé un accord avec la FIA pour accueillir un Grand Prix de « Formula E » en 2014.

Drayson Racing Technologies, qui opère actuellement en American Le Mans Series avec un certain succès, agira en tant que consultant technique pour FEH et travaille déjà sur les châssis et trains roulants de cette nouvelle Formula E. Le règlement aérodynamique est pour l'heure complètement ouvert, la seule restriction réglementaire acquise étant d'embarquer un maximum de 300 kilos de batteries.

A noter enfin qu'un prototype français, la Formulec EF01, a déjà été présentée en octobre 2011 à Épernon par la société FCI, spécialisée dans le câblage et la connectique automobile. Avec plus de 1 200 km de roulage, la EF01 est depuis passée à la version 02 et pourrait, sait-on jamais, prétendre à une implication dans ce championnat à venir.

Photo : Alejandro Agag (FEH), Jean Todt (Président de la FIA) et Enrique Banuelos (FEH).

Partagez

réagir

Tags liés

Commentaires

avatar de JR.50
JR.50 a dit le 28-08-2012 à 16:00
Plus aucun intérêt à regarder. Plus de bruits rageurs des 6,8 ou 12 cylindres. Plus d'odeur d'huile et de pneus chaud. Aucun intérêt visuel Peut-être intérêts économique, mais plus de spectacles
avatar de moerl16
moerl16 a dit le 28-08-2012 à 15:04
encore un attrape gogos en perspective, des débuts de course fébriles et agités et des fins de course "raplapla" cause batteries a plats, ou alors pause d'une heure a mi-course pour rechargement