MG TYPE T TF Midget

0 km

cabriolet

essence

1954

à partir de 28 000 €

Dernière mise à jour : 13/03/2019 - Réf. 106608
  • Estimation basse : 28 000 €
  • Estimation haute : 34 000 €
  • Carrosserie : cabriolet
  • Energie : essence
  • Année : 1954
  • Localité : Vaucluse (84)
  • Etat : bon état général
  • Boite : boite manuelle
Contacter la maison de vente
vente aux enchères véhicule vendu dans le cadre d'une vente aux enchères
TF 1250
1954
Le succès des petits roadsters MG Midget fut surtout éclatant après la seconde guerre avec la TC, légèrement modernisée, qui succédait aux TA et TB. Mais elle commençait à dater et en novembre 1949, MG annonça sa remplaçante, la TD. Cette fois les modifications sont plus profondes. La TD, plus basse (les longerons du châssis passent désormais au-dessus du pont) et plus large, conserve l'allure typique de la TC, mais apparaît d'emblée plus moderne. Elle offre ainsi plus de confort à ses clients toujours plus exigeants. Sa suspension à roues avant indépendantes apporte également une meilleure tenue de route et la nouvelle direction à crémaillère une meilleure précision. Le moteur est le même que celui de la TC, un 4 cylindres en lignes, 1250 cm³ de 54 ch, mais les performances sont légèrement supérieures à celles de la TC et la voiture atteint un bon 125 km/h. La production de la TD s'achèvera en août 1953 après un total de 29 665 exemplaires pour laisser place à la TF 1250. Conçue à la va-vite pour endiguer la baisse des ventes aux États-Unis, la TF est un bricolage de génie. Plus basse de quelques centimètres, elle se distingue immédiatement par ses phares intégrés aux ailes. Elle reprend le moteur de la dernière TD un 1 250 cm³ de 57 ch qui lui autorise un bon 140 km/h en pointe. Une version 1500 de 63 ch voit le jour en 1954 pour la dernière année de fabrication. Cette MG TF a été acheté par son propriétaire en 2017 dans les Bouches-du-Rhône. De couleur blanche, elle a été anciennement repeinte, mais sa peinture est de belle facture avec quelques rayures mineures. On note un bon alignement de la carrosserie qui n'affiche pas de corrosion et dont les chromes sont en bel état. La sellerie de skaï noir, présente la patine inhérente à son âge. Le tableau de bord en loupe de noyer, qui n'est pas d'origine, a été restauré et se présente en très bon état. Les jantes tôles sont en bel état, ainsi que la capote gris clair parfaitement fonctionnelle. Le capotage latéral des portes et parties arrière sera également fourni avec la voiture. Le moteur est celui d'origine, il a été refait il y a moins de 10 000 km et tourne bien. La boîte manuelle à 4 rapport, d'origine également, offre des passages de rapports fluide et l'embrayage a été refait il y a moins de 10 000 km. La voiture a été conservée à l'intérieur au cours de ces deux dernières années et le nouveau propriétaire, lui aussi mécanicien, a effectué différents travaux lui-même, notamment la réfection des carburateurs (kit complet), le joint du bas moteur, les mâchoires de freins avant, les cylindres et mâchoires de freins arrière, l'allumage, le compte-tours et a effectué une vidange moteur (SAE 20-50) avec changement du filtre. Le comportement routier de la voiture est excellent, hormis le freinage qui demanderait un peu d'entretien et un bon réglage. La voiture est vendue avec sa carte grise de collection et un rapport d'expertise daté de la fin 2017.Si les MG de la série T sont considérés comme les roadsters britanniques les plus typiques, la TF en est sans conteste laquant essence, avec son allure modernisée qui a su préserver toute charme et la désuétude de la lignée.
Signaler un contenu abusif