Discovery Vision : Land Rover présente le 4X4 du futur

Land Rover Discovery Vision Concept

Lancé il y a dix ans, le Land Rover Discovery 3 était quelque peu resté dans l’ombre des stars de la marque, en particulier de la gamme Range Rover, fortement élargie au cours de la dernière décennie. Mais au salon de New-York, Land Rover présente le concept-car Discovery Vision, un 4X4 bourré de technologie préfigurant le futur Discovery, qui s’annonce comme le plus high-tech des franchisseurs !

On avait failli l’oublier : marginalisé par les dernières nouveautés très « bling » de Land Rover – les Range Rover, Range Rover Sport et Range Rover Evoque – le Discovery se faisait de plus en plus rare sur nos routes. Il faut dire que son positionnement est particulier : cossu mais pas autant qu’un Range, moins spartiate qu’un Defender mais très bon franchisseur, le Discovery est le Land Rover des aventuriers d’aujourd’hui. Hélas, comme chacun sait, l’acheteur de 4X4 est aujourd’hui davantage intéressé par le look, le confort et la modularité que par les capacités en tout-terrain.

Les Land Rover Discovery 1, 2 et 3, et le concept-car Discovery Vision.

Partant de ce constat, Land Rover aurait pu décider de transformer son Discovery en un crossover bon teint, 4X4 dehors, monospace dedans. A en juger par le concept-car Discovery Vision dévoilé au salon de New-York, ce n’est pas vraiment le cas : le futur Discovery (ou plutôt devrais-je dire : « les futurs », puisque, à la manière du Range Rover, il se déclinera en une gamme complète) sera un vrai 4X4, spacieux et confortable mais surtout bourré de technologies innovantes pour faciliter les évolutions en tout-terrain.

Land Rover Discovery Vision Concept

Déjà, l’habitacle fait le plein d’écrans. Outre les multiples affichages désormais habituels sur tout concept-car qui se respecte, le Discovery Vision adopte une instrumentation sur écran haute définition de 3 millions de pixels, ainsi que des mini-écrans tactiles à technologie OLED (diodes LED organiques) sur le volant destinés à piloter le système d’info-divertissement. En outre, les traditionnels comodos, décidément trop XXe siècle, sont remplacés par des capteurs analysant les mouvements des doigts et des mains : on commande ainsi l’allumage des clignotants ou des phares par de simples gestes « dans le vide ».

Land Rover Discovery Vision Concept

Mais le Discovery Vision ne s’arrête pas là : on a déjà beaucoup parlé de l’étonnant système de « capot transparent« , qui projette sur le pare-brise les images filmées par des caméras situées à l’avant du véhicule, ce qui permet d’avoir une vision parfaite du terrain.

Le concept (génial) du capot transparent.

Le concept-car Land Rover y ajoute des vitrages « Smart Glass » intégraux. Il s’agit là de fenêtres capables d’afficher des visuels, à la manière d’un écran d’ordinateur, mais qui conservent leur transparence. Ainsi, les vitres latérales peuvent afficher des informations touristiques (si l’on passe à proximité d’un monument historique, d’un musée ou d’un bon restaurant), ou bien au contraire s’opacifier pour plus d’intimité par mouvement des mains. Quant au toit vitré, il peut afficher un ciel bleu par temps de pluie ou un ciel étoilé pour détendre ses occupants !

« Laser Terrain Scanning »

A ces équipements de confort inédits, le Land Rover Discovery Vision ajoute des dispositifs pensés en priorité pour les évolutions en hors piste. La technologie laser y tient une place importante, avec par exemple le « Laser Terrain Scanning », qui emploie des lasers infrarouges pour analyser le parcours et afficher son relief sur l’écran de l’instrumentation. Ce système aide aussi le Terrain Response à adopter le mode le plus adapté aux circonstances.

Le système « Laser Referencing »

Des lasers également utilisés par le « Wade Aid », qui mesure la profondeur d’un gué avant même que vous n’y ayez posé un pneu, ou encore par le « Laser Referencing », qui projette sur la route des alertes pour les véhicules suiveurs ou des guides lumineux pour faciliter les manœuvres.

Conduire son Disco avec sa tablette c’est possible, avec le « Remote Control Drive » !

Enfin, last but not least, le Land Rover Discovery Vision propose un étonnant système, baptisé « Remote Control Drive », mais dont on est étonné que personne n’y ait pensé plus tôt : grâce à une molette amovible située sur la console centrale ou à une application sur tablette, il est possible de « conduire » son Discovery de l’extérieur à basse vitesse. Idéal pour les franchissements difficiles, les passages de portails ou les manœuvres de stationnement ou d’attelage de remorque !

3 thoughts on “Discovery Vision : Land Rover présente le 4X4 du futur

  1. ça a l’ air vraiment génial sur le papier et le design est bien plus guai que les autres modèles.
    si cela sort sur les modèles commercialisés et que la fiabilité est au rendez vous , ça sera pas mal du tout.
    mais j’ ai plutôt entendu de Land Rover, que tout fonctionne mais pas en même temps.(ce ne sont peut être que des rumeurs)

  2. Land Rover Discovery 5 de 2017.C’est une voiture très confortable pour le chauffeur et son passager avant, mais à côté, le reste est une vaste escroquerie. J’ai reçu ma voiture Juillet 2017 avec 3000 km au compteur et depuis, j’ai dû la renvoyer 18 fois chez LR. Elle m’a été vendue par un commercial de Land Rover de Béziers, très aimable durant mon acquisition mais dont je n’ai eu aucune réponse depuis, sûrement honteux de représenter une telle marque.Pour commencer, Land Rover vend un frigo portable qui soi-disant se met automatiquement à 20 degrés en-dessous de la température extérieure, et c’est après trois remplacements que l’on nous explique qu’il y avait un malentendu durant notre achat.Ensuite autres problèmes beaucoup plus alarmants que le moteur et deux turbos cassés et remplacés à 83 000 km, la baguette gauche couvrant le cadre du pare-brise qui se détache et s’envole toute seule en pleine autoroute (que j’ai dû faire recoller trois fois a LR de Troyes), des claquements dans le moteur et dans le toit ouvrant causés par des points à serrer ou même le Pack InControl Connect Pro system qui est une véritable arnaque et que j’ai dû remplacer par carplay.De plus, je tiens à vous faire part des mensonges de ce commercial chez Land Rover Bezier, qui fait payer l’option préchauffage à distance, au depart dans l’option Pack InControl Connect Pro il y a l’option Application Remote Premium qui me permet à préchauffer le véhicule à distance. Cependant au moment de la livraison on vous informe que cette option n’est pas disponible car il est interdit par la législation française de faire fonctionner un véhicule sans chauffeur alors que BMW et Audi depuis 2015 propose également cette option sans à avoir à allumer le véhicule pendant l’opération. Pour ce qui est de l’option ouverture de coffre main libre, le coffre s’ouvre en pleine conduite si vous prenez une montée, que vous fermez un peu trop fort la porte arrière ou même en plein arrêt tous seul en en station d’essence. Land Rover Troyes ont même désactivé l’option pour éviter de graves répercussions ! Pour continuer sur l’arrière de la voiture, je pourrais vous parler de l’équipement de remplacement de roue conçu en aucun cas pour réparer un 4*4 de deux tonnes, de la poignée du couvre bagage de coffre, fabriquée avec un plastique si « bas de gamme » qu’il se casse à la fermeture de celui-ci, de clignotons arrière qui tombent en panne et que j’ai dû commander deux fois chez vous et que j’attends depuis un an car vos concessionnaires ne sont pas capables de m’en donner des non-défectueux, des capteurs d’aide aux créneaux qui ne reconnaissent les obstacles qu’une fois sur sept et seulement si l’on va extrêmement lentement, ou même la porte arrière gauche qui ne se ferme plus de tous et s’ouvre en pleine circulation !Pour l’avant, je suis obligé de mentionner concernant la console central sur le tableau de bord la que loge le DVD qui ne se ferme plus et/ou ne s’ouvre plus (pourtant deux fois retourné à LR), la boîte à lunettes au plafond que j’ai dû remplacer encore à cause d’un problème de fermeture, du bouton « terrain réponse » qui ne sort plus et m’empêche donc de changer le mode de ma voiture et bien-sûr pour finir de l’écran du tableau de bord qui s’éteint tout seul en pleine route avec le son qui reste que je ne peux pas baisser. C’est seulement en arrêtant la voiture complètement et en sortant pour la fermer doublement qu’après quelques secondes, l’écran daigne se rallumer.Mais cette voiture m’a permis d’être en contact avec l’assistance Land Rover (Qui mon gâché deux vacances d’été et un vacance d’hiver) et celle de leur l’extension de garantie et l’assistance Optseven (Que je qualifie d’un médiocrité indescriptible), encore plus médiocre et scandaleuse que le véhicules LR.Je suis allé chez LR 75015 Paris afin de poser des marchepieds, où l’on m’a fait signer une décharge de responsabilité à la réception car les freins étaient très usés et donc dangereux durant les trajets de la voiture alors qu’on m’avait assuré que je pouvais encore rouler avec pendant deux à trois mille kilomètres chez le concessionnaire de Troyes.Les problèmes se sont poursuivis puisque en 2019, où mon véhicule a signalé un problème moteur. Il a donc été remorqué, mais à ma grande surprise et à cause d’un problème informatique chez LR, il a été amené à Bagneux et non à Troyes (qui est le concessionnaire le plus proche de mon domicile). Et après deux mois, ma LR revenue avec le même signalement moteur car l’équipes pensaient à un problème en lien avec le liquide d’échappement diesel (Adblue) et signal due à un rappel de l’usine LR. De plus, lorsque ma voiture m’a été ramenée par LR service premium, le chauffeur a tout simplement se trompé d’adresse et fait un détour de 800 km de plus qui ont été ajouté au compteur en amenant la voiture à Niort et non à sens (Au j’habites).Mais malgré ces différents problèmes, j’ai tout de même acheté une Jaguar XE à ma conjointe, croyant toujours à la qualité de la marques. Encore une fois, j’ai été témoin d’une assistance incapable, qui m’a obligé à hurler au téléphone pour changer le nom sur InControl Connect de l’ancien propriétaire du véhicule et mettre le mien à la place. Mais au lieu de faire cela, ils ont supprimé tout mon compte InControl sur la Land Rover et ont laissés le nom de l’ancien propriétaire sur la Jaguar. En suite le coffre qui ne ferme plus au il a fallu la ramener a LR Troyes sachez qu’au même temps la Land Rover Disco 5 était surplace ! Pour conclure, la seule chose que j’ai obtenue de la part de LR en réparation de tous ces désagréments a été une extension de garantie minable, un service d’assistance qui n’a même pas été capable de me commander un taxi en temps et en heure (Attente devant Europe Car entre 15h15 a 18h00 pour un taxi qui devrais me déposer a LR Troyes) et un mail d’excuse ridicule qui n’a jamais rien réglé venais de LR

Répondre à dad en ligne Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *