< retour
Salon de Genève 2011

Salon de Genève 2011


du 3 au 13 mars 2011 Flux RSS Salon de Genève 2011

PAGANI Huayra

Vincent Desmonts le 25/02/2011

Voir la vidéo en HD

Le nom, imprononçable, est celui d'un dieu du vent sud-américain. L'auto, elle, marquera les esprits et inscrira durablement la marque Pagani au firmament des spécialistes de supercars.

Capable d'accélérer de 0 à 100 km/h en moins de 3,5 secondes et d'atteindre 380 km/h, la Pagani Huayra s'approche du club très fermé des « super-supercars ». Mais avec une approche radicalement différente de celle de la plus emblématique d'entre elles, la Bugatti Veyron. Plus légère (1 350 kilos) et dotée d'une boîte robotisée à simple embrayage, la Huayra promet des sensations de pilotage plus authentiques.

Pour autant, la nouvelle Pagani n'oublie pas d'innover. Elle affiche ainsi une aérodynamique active, avec des volets avant et arrière rétractables qui permettent de faire l'impasse sur un massif aileron.

Sa suspension active relève l'essieu avant au freinage afin de résister au transfert de masse. Ses freins en céramique sont maintenus en température par un flux d'air chaud. Sa coque est réalisée en carbo-titane et le moindre boulon est en titane.

Le souci du détail va jusqu'à l'implantation transversale de la boîte Xtrac à 7 rapports, destinée à optimiser la répartition des masses.

Le moteur provient toujours de chez Mercedes-AMG, mais le V12 7,3 litres atmosphérique est remplacé par un 6 litres biturbo. On n'y perd pas au change : ce nouveau moteur dépasse les 700 ch et affiche crânement 1100 Nm de couple ! Le prix ? Il dépasse les 1,2 millions d'euros...

Voir plus de photos

Avis des propriétaires

Commentaires

avatar de steeves
steeves a dit le 04-03-2011 à 04:48
Tres bling bling comme auto pour nouveaux riches, rien à voir avec une Ferrari ou une Veyron, malgré sa perfection elle est très tape à l'oeil et n'a jamais fait ses preuves en competition : elle peut être la meilleure comme la pire !