< retour

Le renouveau du design Citroën

Le renouveau du design Citroën Le passé et l'avenir. Avec pour dénominateur commun un double chevron centenaire qui n'a jamais été aussi jeune, expressif, moderne et dynamique. Face au concept-car Xsara C4 de Citroën Sport, les visiteurs du Salon de Genève avaient pu découvrir le nouveau visage de tous les futurs modèles de la marque. Pour Jean Pierre Ploué, patron du design Citroën depuis janvier 2000, il n'était pas question de se passer de ce symbole si riche et indémodable. Et comme pour mieux mettre en valeur sa nouvelle interprétation ailée, il a été apposé, agrandi, encadré, dans sa version initiale, au beau milieu du capot de la Xsara Sport. Passionné de technique mais aussi grand communicateur, André Citroën avait été fasciné en 1902 lors d'un voyage en Pologne par le fonctionnement doux, silencieux et efficace d'un nouvel engrenage en forme de chevron. En 1919, lorsqu'il réalisera le rêve de sa vie : construire des automobiles, il se souviendra de ces V retournés qui s'imbriquent si bien les uns dans les autres. Un siècle plus tard, ce précurseur au sens artistique inné aurait été enthousiasmé par la renaissance visuelle de sa marque trop longtemps laissée à l'abandon. Très attaché à l'élégance, au confort et à la séduction de ses modèles, il n'a pu valider de son vivant qu'une seule révolution à la fois technique et stylistique: la fameuse traction avant lancée en 1934, un an avant sa mort. Au delà de la puissance qui, pour la première fois au monde, transitait par les roues avant, la traction marquait un tournant majeur dans l'approche d'une carrosserie inédite due au crayon de Flaminio Bertoni. La légende Citroën était née même si peu après, la Société, en grande difficultés financières, du être rachetée par Michelin, son principal créancier. Pendant trente ans, le souffle de l'innovation, de la créativité et de l'imagination débridée allait motiver les équipes de Citroën par ailleurs engagées dans des raids au long cours rappelant les inénarrables croisières noires (1924/1925 de Colomb Béchar à Tananarive) et jaunes (1931/1932 de Beyrouth à Pekin). Dès 1936, un prototype de la 2CV allait voir le jour. Son cahier des charges était simple : quatre roues sous un parapluie et une suspension capable de lui faire transporter quatre personnes et 50 kg de pommes de terre dans le plus grand confort. Pour cause de guerre, la 2 CV dont on avait discrètement poursuivi l'étude n'est présentée qu'en 1948 au Salon de Paris. Aux yeux de tous, elle apparut comme un témoignage de l'esprit non-conformiste, de jeunesse et d'aventures de Citroën. Là encore sa carrosserie toute ronde, son pare-brise incliné et son capot plongeant constituèrent une avancée considérable de ce qu'on n'appelait pas encore le design.

 Interview de Jean Pierre Ploué

Interview de Jean Pierre Ploué

Longtemps chez Renault - il est l'un des pères de la Twingo - Jean Pierre Ploué, après un passage chez Volkswagen et chez Ford a été nommé à la tête du design de Citroën.

 Un siècle d

Un siècle d'innovation

Le passé et l'avenir. Avec pour dénominateur commun un double chevron centenaire qui n'a jamais été aussi jeune, expressif, moderne et dynamique.

CITROEN C-Airdream

CITROEN C-Airdream

Plat, très large, bas avec son immense capot et son absence quasi totale de porte-à-faux à l'arrière, le concept Citroën C-Airdream reste à l'avant-garde des recherches stylistiques.