< retour

Essai TOYOTA GT86

Nicolas Valeano le 30/01/2017

Une sportive simple, légère, puriste, abordable : voilà une espèce rare perpétuée par Toyota avec sa GT86. Une exception sympathique et agréable, surtout sur les pistes glacées de la Laponie finlandaise, terrain d'essai exceptionnel pour cette propulsion complice de glissades sans fin.

Voir la vidéo en HD

Survivante discrète

Voilà une voiture qui aurait été banale dans les années 90. Mais dans le paysage automobile français d'aujourd'hui, elle est tellement rare qu'elle reste très méconnue. La Toyota GT86 mérite pourtant l'attention, car c'est l'une des rares sportives abordables qui conserve une définition puriste de propulsion assez légère (1 247 kg) avec un moteur atmosphérique. C'est un design classique et un peu timide qui habille ce coupé 2+2 de 4,24 m, légèrement revu en 2016. Ainsi, ses boucliers sont devenus plus agressifs, ses jantes de 17 pouces ont été redessinées et ses feux ont adopté des LEDs, nouveaux mais déjà un peu datés avec leur définition en gros points de lumière. Il reçoit aussi en option un aileron arrière qui renforce le (modeste) côté « bad boy » de l'auto. A l'intérieur, le volant est plus petit, l'affichage de bord inclut dorénavant un écran TFT de 4,2'' avec un chrono, les courbes de couple et de puissance et la force G, tandis que le système multimédia de la console centrale Touch & Go 2 évolue vers plus de connexion avec Coyote ou TomTom Traffic. La qualité de finition est sans reproche mais l'aspect de certains plastiques laisse à désirer, replongeant dans une ambiance vue des années en arrière.

Voir plus de photos

La glace, terrain de jeu

Côté technique, la rigidité a été un petit peu renforcée çà et là pour le châssis d'origine Subaru partagé avec sa jumelle la BRZ, tout comme le moteur 4 cylindres boxer de 200 chevaux, inchangé lui. Les suspensions évoluent (amortisseurs Showa de série, Sachs en option) mais le plus flagrant au volant est certainement le nouveau mode Track qui repousse les limites de l'ESP de manière plus permissive que l'ancien VSC Sport. Notre terrain d'essai nous a permis de particulièrement apprécier ce dernier point. Nous étions en effet en Laponie finlandaise avec des températures bien sûr négatives en ce début d'année. Neige, glace, pneus hiver cloutés sont donc au programme pour goûter à fond aux plaisirs de la glisse avec une propulsion. Des conditions idéales pour redécouvrir cette GT86. Si le moteur reste discret et son ronflement de boxer reste trop étouffé à notre goût, il suffit largement à provoquer glisse et travers, contrôlés à l'accélérateur, des sensations de pilotage pures et toujours source de grand plaisir. D'autant qu'avec le contrôle de trajectoire en mode Track, en effet, ses interventions sont rares et discrètes, laissant les dérives amplement s'exprimer sur notre piste d'essai. Il porte bien son nom, sur route, cela pousserait les limites trop loin pour rester en sécurité mais sur piste, quel bonheur ! Drift, pilotage décomposé en douceur, importance du regard, la GT86 est une excellente complice dans ces conditions, progressive, facile, prévenante, aidée par des commandes précises et directes. De plus, la position de conduite parfaite et les baquets au maintien adéquat complètent le tableau.

Plaisir raisonnable

Les liaisons routières de notre essai sont aussi l'occasion de prêter attention aux autres aspects de l'auto. On remarque d'abord son confort de bon niveau, assorti à une insonorisation très correcte. De quoi envisager un usage quotidien sans question, d'autant que le coffre présente une capacité honnête (243 l), à condition de ne pas trop compter sur les places arrière, trop étriquées pour accueillir des adultes dans de bonnes conditions. La consommation risque de grever un peu le budget mais c'est surtout le nouveau malus de plus de 7 000 € qui est très dissuasif, alors que le tarif constructeur dépasse de peu les 30 000 €. Dommage, d'autant que la concurrence reste très limitée, avec une Nissan 350Z plus chère et moins agile, une Audi TT en traction et une Mazda MX-5 RF moins puissante et stricte 2 places.

À retenir

Avec la GT86, les fondamentaux ont été bien respectés : comportement efficace, précis et joueur à la demande, position de conduite impeccable, commandes directes, performances correctes. Manquent des croix un peu plus marquées aux cases « personnalité » et « design », mais on ne peut pas lui en tenir rigueur, tant cette auto est une proposition rare sur le marché. Elle offre les plaisirs d'un pilotage facile et passionnant et c'est déjà très bien.
points fortsComportement joueur, mode Track, direction directe, baquets et position de conduite, tarif.
points faiblesCaractère moteur, design fade, intérieur quelconque, très gros malus CO2.
17.3

20
Les chiffres
Prix 2016 : 32 490 €
Puissance : 200 ch
0 à 100km/h : 7.6s
Conso mixte : 7.8l/100
Notre avis
Agrément de conduite : 19/20
Sécurité active et passive : 19/20
Confort et vie à bord : 15/20
Budget : 16/20

Avis des propriétaires

Autres articles pouvant vous intéresser

TOYOTA GT86
TOYOTA GT86

Dans le duo BRZ / GT86, la Subaru est presque une « victime collatérale ». La...

TOYOTA GT 86
TOYOTA GT 86

20 petites minutes. Voilà le temps qui nous a été accordé par Toyota pour...

TOYOTA Land Cruiser
TOYOTA Land Cruiser

Oubliez les SUV de tous poils ou autres 4x4 « urbains ». Le nouveau Toyota...

Tous les essais TOYOTA
MCLAREN 570GT
MCLAREN 570GT

Pour ceux qui trouveraient la 570S trop radicale, McLaren propose cette 570GT...

MINI Countryman Cooper SE Exquisite
MINI Countryman Cooper SE Exquisite

Mini se lance enfin dans l'hybride rechargeable avec ce Countryman Cooper SE....

INFINITI Q60S 3.0t AWD Sport Tech
INFINITI Q60S 3.0t AWD Sport Tech

Sur le marché des coupés premium stylés, il y a les grands classiques de chez...

Tous les essais

Commentaires