< retour

Essai SUBARU Impreza XV

David Lamboley le 18/10/2010

Les crossovers, breaks ou berlines à transmission intégrale, ont le vent en poupe. Subaru surfe sur cette vague « loisirs » avec sa nouvelle XV, une Impreza habillée en baroudeuse.

Voir la vidéo en HD

Présentation

Uniquement proposée avec le 4 cylindres Boxer diesel délivrant 150 ch, la nouvelle Subaru Impreza XV reprend les initiales du terme anglais Crossover Vehicle, ou « voiture tous chemins ». Elle se veut plus agressive que l'Impreza diesel dont elle est issue en termes de look, avec d'impressionnantes extensions d'ailes en plastique gris, d'imposantes barres de toit et un aileron distinctif. A l'intérieur, tout y est ou presque, car seul le cuir est une option. Si la qualité des plastiques n'est pas remarquable, l'assemblage solide rassure. Bref, hormis les détails cosmétiques, rien ne la distingue d'une Subaru Impreza diesel « classique ». Problème pour un crossover avoué, Subaru ne rehausse pas la hauteur de caisse, ne serait-ce que de quelques millimètres.

Pourtant, son efficace transmission intégrale permanente lui permet de se jouer efficacement de la plupart des petits pièges sur terrain hors asphalte. Mais avec sa garde au sol de seulement 15 cm, elle ne peut pas s'aventurer bien loin. Côté comportement, sa neutralité, son niveau de sécurité et son excellent confort en font un engin très agréable à mener. Efficace également en termes mécaniques, avec un diesel à quatre cylindres à plat atypique, qui monte avec entrain vers les cîmes du compte-tours, et ça, c'est plutôt sympa pour un « mazout » ! Résumons : la Subaru Impreza XV est donc en définitive une version de l'Impreza diesel suréquipée, au look plus suggestif, un point, c'est tout. Proposée en une seule et unique finition « full options », la XV est proposée à 29 500 euros, soit plus cher qu'une Volkswagen Golf 2.0 TDI 140 4Motion en finition Carat. Ça donne à réfléchir…

Voir plus de photos

Design extérieur et intérieur

Tout comme Volkswagen avec sa Cross Polo ou sa Cross Golf, la Subaru Impreza XV se donne des airs de baroudeuse sans vraiment faire partie de cette caste. Elle repose effectivement sur une base tout à fait classique, à savoir une berline Impreza diesel inchangée en termes de hauteur de caisse, sur laquelle ont été rajoutés quelques appendices en plastique gris foncé mat. On note en premier lieu de volumineuses extensions d'ailes, qui font paraître les roues minuscules, d'imposantes barres de toit également en plastique mat, et un aileron enveloppant au dessus du hayon.

Le bouclier avant, lui aussi plus « viril » avec ses deux antibrouillards rejetés de chaque côté, met une touche sportive à cette panoplie pour le moins ostentatoire. Dans le même genre, impossible d'échapper à la prise d'air du capot moteur, véritable signature Subaru mise en lumière avec la fameuse WRX Sti. Une fois à l'intérieur, rien ne laisse deviner au premier abord la bonne qualité des habitacles Subaru. Ici, le choix de plastiques, gris, tristes et d'apparence rustique, cache pourtant un bon niveau de finition et surtout un solide assemblage. Plus en détail, on remarque surtout, sur cette version XV, un équipement abondant et des sièges enveloppants agréables. La seule option disponible sur cette XV, justement, ce sont les sièges en cuir.

Moteur et châssis

Si le chapitre cosmétique rappelle effectivement le monde du 4x4, la garde au sol de seulement 15 cm ne permet pas d'aller se frotter avec les « vrais » SUV. Voilà la faille majeure de la Subaru Impreza XV. Car pour le reste, Subaru impose son sérieux en matière de transmission intégrale permanente, ce qui permet tout à la fois d'aller sur des chemins non asphaltés avec une certaine facilité -que seul un obstacle trop volumineux en hauteur peut anéantir-, tout en autorisant une niveau de sécurité appréciable sur route, par temps enneigé par exemple. N'oublions pas que la réputation de Subaru en Europe ne date pas d'hier. La Subaru Leone 4x4, première auto « normale » à transmission intégrale permanente, est arrivée en 1972, notamment via la Suisse, pays qui a très tôt été friand des autos de la marque.

Autre aspect positif de la Subaru Impreza XV, son typage de suspension très « confort », qui ne laisse pourtant pas une place prédominante au roulis. Le genre de bon compromis appréciable lorsque l'on abat des kilomètres, notamment sur des nationales mal revêtues. La mécanique, elle, est du genre remarquable. Par son architecture, d'abord, puisqu'il s‘agit du seul quatre à plat diesel de grande série. Une disposition des cylindres atypique qui autorise un agrément rare, et notamment peu de vibrations. Son entrain et sa capacité à monter dans les tours interpelle également. Très peu d'inertie, une belle linéarité, 150 ch et 350 Nm à la clé, voilà des éléments qui jouent grandement en sa faveur. D'autant que la consommation reste raisonnable.

Sur la route

Rouler en Subaru Impreza essence est déjà une expérience différente, ne serait-ce que par le caractère moteur unique et le « feeling » particulier des commandes, notamment en ce qui concerne celle de la boîte. Parcourir des kilomètres à bord d'une Impreza diesel n'en est pas moins atypique. Subaru, en, préservant cette architecture moteur si particulière, a réussi à se démarquer tout en rentrant dans le rang en matières de consommation, d'efficience et même de douceur. On pourrait même dire que ce Boxer diesel tient son rang avec un certain talent et reste agréable en toutes circonstances. Plutôt pas mal pour une première fois ! Même les accros à l'essence lui trouveront des talents, avec en premier lieu cette capacité étonnante à grimper à l'assaut du compte-tours. Sauf qu'ici, les cîmes sont atteintes aux environs de 5000 tours…

En termes d'efficacité dynamique, le typage très confort et l'agrément général sont plaisants. Reste une insonorisation juste moyenne, petit défaut que l'on remarque surtout sur autoroute à vitesse stabilisée. Le côté sportif, qu'on se le dise, n'est pas très présent à bord de cette XV. Le côté « baroud » non plus d'ailleurs, notamment à cause d'une garde au sol incompatible avec ce genre d'exercices dominical. Mais on peut tout de même envisager très sereinement des escapades sur routes non revêtues, à condition encore une fois d'éviter tout obstacle élevé.

À retenir

Atypique sur toute la ligne, agréable, confortable, polyvalente, la Subaru Impreza XV n'apporte pourtant rien de plus, en définitive, qu'une Impreza diesel « normale ». La XV pêche par sa garde au sol trop réduite, qui ne lui ouvre pas en grand les portes des sous-bois. Avec un tel look, voilà qui peut paraître incompréhensible. Les voies du marketing sont parfois impénétrables…
points fortsAgrément et caractère moteur, comportement, niveau de sécurité apporté par la transmission intégrale, confort.
points faiblesAspect extérieur injustifié, pas de hauteur de caisse rehaussée, insonorisation moyenne.
14.6

20
Les chiffres
Prix 2010 : 29 500 €
Puissance : 150 ch
0 à 100km/h : 8.6s
Conso mixte : 5.8l/100
Notre avis
Agrément de conduite : 14/20
Sécurité active et passive : 19/20
Confort et vie à bord : 15/20
Budget : 12/20

Avis des propriétaires

Autres articles pouvant vous intéresser

SUBARU Impreza WRX STI
SUBARU Impreza WRX STI

A la fois performante et accessible, sportive et routière, c'est surtout par...

SUBARU Impreza WRX Anniversary
SUBARU Impreza WRX Anniversary

Grâce à ses succès en championnat du monde des rallyes, la Subaru Impreza est...

SUBARU Impreza WRX
SUBARU Impreza WRX

L'Impreza WRX, c'est un avant-goût d'une voiture de rallye dans une auto de...

Tous les essais SUBARU
BMW X3 xDrive30d
BMW X3 xDrive30d

Avec plus de 1,5 million d'exemplaires vendus depuis 2003, le X3 est devenu...

KIA Stinger GT 370 ch
KIA Stinger GT 370 ch

Après presque six années de gestation, la Stinger, version de série du...

AUDI RS3 Berline
AUDI RS3 Berline

La course à la puissance bat son plein chez les super-GTI : les 300 ch sont...

Tous les essais

Commentaires

avatar de JHFJHDLH
JHFJHDLH a dit le 12-09-2017 à 13:44
LA CAPACITE TRES LIMITEE DU COFFRE N EST PAS CITEE.AUTANT QUE CE MODELE DISPONIBLE AVEC LE 2.0 L ESSENCE 150CH; ENFIN, SA TRANSMISSION INTEGRALE UNIQUE SUR COMPACTE ,CAR PERMANENTE ET SYMETRIQUE,RECONNUE PLUS EFFICACE QUE QUATTRO OU X DRIVE. UN CLASSEMENT TOP SAFETY PEAKS DE IIHS,RARE MODELE A PASSER LE CRASH TEST IMPITOYABLE DE "PETIT CHEVAUCHEMENT A 65 KM/H. SON BOXER A PLAT RABAISSE SON CENTRE DE GRAVITE,ET LUI PERMET DE VIRER A PLAT, EQUILIBRANT SES MASSES,MEME, SI SON DEBATTEMENT CONFORTABLE DES SUSPENSIONS SE FONT RESSENTIR .
avatar de dlambo
dlambo a dit le 11-02-2011 à 15:00
Bon, elle n'intéresse personne celle-là ! C'est dommage, car ses qualités restent étonnantes. Subaru devrait essayer l'option "pin-up" (3 mois d'essai) ou un abonnement à vie à Penthouse…