< retour

Essai RENAULT Clio RS 220 EDC Trophy

Vincent Desmonts le 31/08/2015

Un brin décevante, la Renault Clio R.S. ? Bonne nouvelle : elle nous revient dans une version Trophy, plus puissante et plus aiguisée. Suffisant pour revenir au top niveau ?

Voir la vidéo en HD

Deuxième manche

Affûtée comme un couteau de boucher, rageuse comme un pit-bull attaqué par une guêpe, aussi confortable qu'un banc d'église posé sur une machine à laver en mode essorage, la Clio III RS restera dans les mémoires comme l'une des plus radicales et exaltantes GTI de tous les temps. Forcément, sa remplaçante la Clio VI R.S. a paru bien terne en comparaison, avec son 1.6 turbo fort en couple mais faible en caractère, sa boîte « orthopédique » et son amortissement un poil trop souple. Même si les choses s'amélioraient avec l'option châssis Cup, la cause était entendue : la Clio R.S. 200 EDC manquait de sex-appeal. Trois ans plus tard, Renault Sport revoit sa copie et nous propose désormais sa Clio R.S. en version Trophy, une série spéciale numérotée dotée d'un moteur, d'une boîte et d'un châssis revu.

Voir plus de photos

Dessous chics

Sur le plan du style, les changements sont subtils : une nouvelle teinte exclusive (un blanc mat allié à un toit noir brillant), des jantes de 18 pouces spécifiques et des inscriptions « Trophy » sur la lame avant et les portières arrière. Dans l'habitacle, on note l'apparition d'excellents sièges sport en cuir chauffants, qui ont le mérite de mieux distinguer cet habitacle de celui des Clio plus banales. Mais la finition reste très perfectible : les décorations façon carbone font « cheap », et cet intérieur tout plastique devient difficile à justifier avec un tarif de 28 900 € hors option… Un surcoût de 3 050 € par rapport à la Clio R.S. normale que Renault justifie par d'importantes modifications. Le 1.6 reçoit un turbo plus gros, un circuit d'admission optimisé ainsi qu'une nouvelle cartographie, ce qui lui permet de gagner 20 ch (220 au total, donc). Le couple passe quant à lui de 240 à 260 Nm, et même 280 Nm sur les 4e et 5e rapports. La boîte à double embrayage EDC a pour sa part été revue pour plus de réactivité. Enfin, le châssis est rabaissé (- 20 mm à l'avant, - 10 à l'arrière), les amortisseurs sont plus fermes et la direction bénéficie d'une démultiplication réduite de 10% pour un train avant plus incisif. Dommage cependant que Renault Sport se soit arrêté en si bon chemin et n'ait pas ajouté un différentiel autobloquant mécanique, comme en proposent la Peugeot 208 GTi by Peugeot Sport ou l'Opel Corsa OPC Pack Performance.

Y'a du mieux !

Côté performances, les 20 ch supplémentaires ne transfigurent pas la voiture. On gagne ainsi un petit dixième sur le 0 à 100 km/h et le 400 m départ arrêté (respectivement effectués en 6,6 s et 14,5 s). Le surcroît de puissance se fait surtout sentir à haute vitesse, comme en témoigne le kilomètre départ arrêté, qui progresse de presque une seconde (26,4 s contre 27,1 sur la R.S. normale). L'ensemble moteur/boîte fonctionne toujours selon trois modes, sélectionnables grâce au bouton RS Drive situé entre les sièges avant. En mode normal, cette Renault Sport semble sous Prozac : le moteur se fait discret et la boîte EDC passe les rapports très tôt (en se montrant parfois hésitante). En mode Sport, les choses deviennent plus intéressantes, avec une sonorité mécanique plus présente (mais pas forcément très mélodieuse), une transmission plus réactive, une direction plus ferme et un ESP plus permissif. Enfin, le mode Race oblige à passer la boîte en mode séquentiel et déconnecte totalement le contrôle de stabilité. C'est clairement dans les deux derniers modes que les progrès de la Clio R.S. Trophy sont les plus évidents. La boîte réagit de façon plus vive qu'auparavant aux impulsions sur les palettes. Mieux verrouillé, l'amortissement digère désormais très bien les routes bosselées et les ondulations du bitume. Quant au train arrière, il participe à la mise en virage lorsque l'on rentre sur les freins. Ces derniers sont cependant peu aisés à doser, la pédale manquant de feeling et de progressivité. Et si la motricité est correcte sur le sec, on ne peut s'empêcher de penser que la Clio R.S. Trophy serait un outil d'une autre trempe avec un différentiel autobloquant...

À retenir

Réjouissons-nous que la Clio R.S. gagne en tempérament dans cette version Trophy, un peu plus performante et surtout plus efficace en amortissement. Mais il est surprenant que Renault lui refuse un différentiel autobloquant, même en option, quand cet équipement primordial pour le dynamisme et le plaisir de conduite est en train de se répandre chez ses rivales. Du coup, le supplément tarifaire de 3 050 € par rapport à la version normale apparaît un brin élevé...
points fortsPerformances, châssis plus joueur, boîte EDC en progrès, confort préservé, polyvalence, sièges sport réussis.
points faiblesSurcoût important par rapport à la version normale, moteur toujours terne, pas de différentiel autobloquant, freinage difficile à doser, gestion de la boîte EDC perfectible en mode automatique, finition trop « plastique ».
13.9

20
Les chiffres
Prix 2015 : 28 900 €
Puissance : 220 ch
0 à 100km/h : 6.6s
Conso mixte : 5.9l/100
Notre avis
Agrément de conduite : 14/20
Sécurité active et passive : 13/20
Confort et vie à bord : 14/20
Budget : 13/20
Tag :

Avis des propriétaires

Autres articles pouvant vous intéresser

RENAULT Clio RS 200 EDC
RENAULT Clio RS 200 EDC

La Renault Clio R.S. fait sa révolution en passant au turbo et à la boîte à...

RENAULT Clio RS Cup
RENAULT Clio RS Cup

Trois ans après sa sortie, la Renault Clio RS reste la référence dans le clan...

RENAULT Clio RS WSR
RENAULT Clio RS WSR

Renault applique à la Clio RS ce qui a fait le succès de la Mégane RS, à...

Tous les essais RENAULT
MCLAREN 570GT
MCLAREN 570GT

Pour ceux qui trouveraient la 570S trop radicale, McLaren propose cette 570GT...

MINI Countryman Cooper SE Exquisite
MINI Countryman Cooper SE Exquisite

Mini se lance enfin dans l'hybride rechargeable avec ce Countryman Cooper SE....

INFINITI Q60S 3.0t AWD Sport Tech
INFINITI Q60S 3.0t AWD Sport Tech

Sur le marché des coupés premium stylés, il y a les grands classiques de chez...

Tous les essais

Commentaires

avatar de figolu
figolu a dit le 17-07-2015 à 11:40
Oui, juste le temps que le journaliste téléverse ses photos. La vidéo arrivera à la rentrée.
avatar de Poof
Poof a dit le 17-07-2015 à 11:14
Bonjour, est ce que vous l'avez vraiment essayé ? toutes les photos proviennent du dossier presse ...