< retour

Essai PEUGEOT 308 GTi restylée

Vincent Desmonts le 24/07/2017

Peugeot a offert un lifting à sa GTI vedette : look revu, technologie enrichie et nouveaux coloris sont au programme. Mais sur le plan technique, rien ne change. Face à une concurrence en pleine ébullition, ces évolutions à la marge sont-elles suffisantes ?

Service minimum

Ça bouge chez les GTI ! Entre la nouvelle Civic Type R (320 ch et un énième record sur le Nurburgring), la Volkswagen Golf GTI Performance (qui affiche désormais 245 ch) ou encore la toute prochaine Renault Mégane R.S. (avec quatre roues motrices et sans doute plus de 300 ch), on ne sait plus où donner de la tête. Et voici maintenant que la Peugeot 308 GTi, lancée il y a déjà deux ans - et vendue depuis à 6 700 exemplaires - s'offre à son tour un lifting. Les retouches esthétiques concernent principalement la face avant, qui reçoit une nouvelle calandre noire spécifique à cette version, un capot redessiné, des optiques remaniées et un bouclier retravaillé. À l'arrière, les plus observateurs remarqueront peut-être les feux assombris, dont la signature lumineuse (trois traits en forme de « coup de griffe ») est désormais visible de jour comme de nuit. Enfin, la fameuse peinture « Coupe Franche », qui associe deux teintes différentes pour l'avant et l'arrière, propose désormais de combiner le « Bleu Magnetic » au « Noir Perla Nera », en plus de l'offre rouge/noir disponible depuis le lancement. Une coquetterie qui vous sera facturée 1 630 à 1 800 € suivant la couleur.

Voir plus de photos

Une histoire de détails

Dans l'habitacle, on retrouve d'excellents sièges baquet Peugeot Sport, un petit volant siglé « GTi » avec un marqueur à 12 heures, ainsi qu'une présentation sobre et plutôt flatteuse. Pas de dépaysement par rapport à la version non restylée, donc, sauf au niveau de l'écran tactile. Celui-ci bénéficie en effet d'une interface revue et d'une bien meilleure réactivité que précédemment, réparant au passage l'un des gros défauts d'ergonomie de l'ancienne version. Reste que l'obligation de devoir obligatoirement passer par cet écran pour ajuster les réglages de la climatisation (recyclage de l'air excepté) pourra agacer à la longue. À noter que cette évolution du système d'info-divertissement s'accompagne d'une mise à jour du GPS, qui bénéficie maintenant d'une infotrafic fournie par TomTom. En outre, la 308 GTi offre désormais la triple connectivité Mirrorlink, Android Auto et Apple CarPlay. Les systèmes d'aide à la conduite ont également été enrichis, avec l'arrivée d'une alerte de franchissement de ligne (avec correction active au volant), d'un détecteur de fatigue, d'une surveillance des angles morts ou encore de la lecture des panneaux de signalisation.

On ne change pas une équipe qui gagne ?

Et c'est tout pour les évolutions de ce restylage. Oui, vous avez bien lu : Peugeot Sport n'a pas jugé bon de mettre à jour la mécanique (le 1.6 THP reste bloqué à 270 ch) ou le châssis. Cette nouvelle prise en main, sur le beau circuit Ascari, près de Ronda en Espagne, ainsi que sur les routes environnantes, est cependant l'occasion de se remémorer la pertinence de la recette proposée par cette GTI. Moteur performant, boîte bien étagée, poids contenu (1 205 kg à vide seulement!), amortissement remarquable et comportement routier diaboliquement efficace en font un outil aussi pertinent sur piste que sur route ouverte. Le freinage, toujours confié à d'énormes disques avant de 380 mm de diamètre pincés par des étriers à quatre pistons, est à la fois puissant, endurant et facile à doser. Au volant de cette 308 GTi, le plaisir est bien au rendez-vous, en dépit d'un moteur manquant toujours de caractère. À ce sujet, la sonorité (artificiellement) amplifiée par le mode « Sport » apparaît bien trop synthétique pour convaincre l'amateur de belles mécaniques. Reste que ce petit défaut est largement compensé par l'incroyable polyvalence de cette 308 GTi, très performante sur piste et en même temps confortable, silencieuse et même plutôt sobre sur longs trajets. Seule la Volkswagen Golf GTI peut rivaliser sur le plan du confort et des qualités familiales, mais elle n'est ni aussi véloce, ni aussi excitante que la Peugeot. Reste que la Lionne a (encore) augmenté ses tarifs : elle d'affiche désormais à 38 700 € ! Voilà qui la rapproche dangereusement d'une Ford Focus RS (39 700 €), certes moins élégamment présentée et moins polyvalente, mais offrant 80 ch et deux roues motrices de plus. Heureusement pour elle, la Peugeot sauve les meubles grâce à son malus faible (410 € selon le barême 2017 contre... 5 810 € pour la Focus). Reste que si elle veut espérer bousculer la Golf, championne des ventes sur le segment, la Peugeot 308 GTi devrait peut-être apprendre l'humilité...

À retenir

Vous l'aurez compris, ce restylage à minima ne change qu'à la marge la formule de la Peugeot 308 GTi, qui reste l'une des voitures les plus polyvalentes de sa catégorie. Remarquablement efficace, facile à prendre en mains, étonnamment confortable tout en restant amusante à conduire, elle réalise une impressionnante synthèse. Cette petite mise à jour corrige quelques menus défauts, mais l'on aurait tout de même apprécié qu'un effort soit fait pour donner davantage de caractère au 1.6 THP...
points fortsPolyvalence incroyable, châssis efficace, qualité d'amortissement, freinage puissant et endurant, performances élevées, technologie en progrès, présentation intérieure réussie.
points faiblesTarif élevé, caractère mécanique effacé.
17.5

20
Les chiffres
Prix 2017 : 38 700 €
Puissance : 270 ch
0 à 100km/h : 6s
Conso mixte : 6l/100
Notre avis
Agrément de conduite : 19/20
Sécurité active et passive : 20/20
Confort et vie à bord : 18/20
Budget : 15/20

Avis des propriétaires

Autres articles pouvant vous intéresser

PEUGEOT 308 GTi
PEUGEOT 308 GTi

Elle a l'air plutôt sage, cette 308 GTi. Mais ne vous fiez pas aux apparences...

PEUGEOT 308 GT 205 ch
PEUGEOT 308 GT 205 ch

GT pour Grand Tourisme, deux lettres pour une promesse qui n'est pas à...

PEUGEOT 208 GTI 30th
PEUGEOT 208 GTI 30th

Il y a 30 ans Peugeot présentait la fameuse 205 GTi et la marque célèbre...

Tous les essais PEUGEOT
MCLAREN 570GT
MCLAREN 570GT

Pour ceux qui trouveraient la 570S trop radicale, McLaren propose cette 570GT...

MERCEDES S 63 AMG 4Matic+ Limousine
MERCEDES S 63 AMG 4Matic+ Limousine

Vous rêviez d'une limousine ultra-luxueuse capable d'accélérer aussi fort...

MERCEDES E 400 4Matic Cabriolet Fascination
MERCEDES E 400 4Matic Cabriolet Fascination

Cela fait longtemps que Mercedes conçoit des cabriolets qui s'échinent à...

Tous les essais

Commentaires

avatar de r.burns
r.burns a dit le 25-07-2017 à 17:24
Plutôt que juste recracher les chiffres officiels, les journalistes seraient parfois bien inspirés de les vérifier, notamment le poids, accusant en réalité plus d'1T4 !!!