< retour

Essai MERCEDES GLA 45 AMG 4Matic

Vincent Desmonts le 15/05/2017

Pas vraiment un vrai SUV, déjà plus une simple compacte, le Mercedes GLA fait bande à part. Encore plus lorsqu'il se décline dans cette version AMG, dont la puissance culmine désormais à... 381 chevaux !

Drôle de numéro

Mercedes revendique fièrement la plus large gamme de SUV des constructeurs « premium », et c'est vrai : l'offre est pléthorique, avec 7 modèles. Mais tous ne connaissent pas le même succès. Le GLA, par exemple, est quelque peu resté dans l'ombre de ses rivaux, Audi Q3 en tête. Il faut dire qu'avec son style plus proche de la compacte surélevée que du vrai SUV (et son habitabilité en rapport), il a quelque peu raté la cible des amateurs de crossovers. Il nous revient donc dans une version (subtilement) restylée, qui tente d'affirmer son statut « d'aventurier ». Avec, en haut de l'affiche, cette version 45 AMG, proposition totalement unique sur le segment depuis que l'Audi RS Q3 de 310 ch (340 en version Performance) a été retiré du catalogue. Le GLA 45 AMG était déjà plus puissant avant son restylage (360 ch). Il enfonce le clou : son 4 cylindres 2.0 turbo revendique désormais 381 ch ! Un gain en puissance qui se traduit par quatre dixièmes de gagnés sur le 0 à 100 km/h (4,4 s au lieu de 4,8 s). La vitesse maximale reste électroniquement limitée à 250 km/h, mais il est possible de relever cette bride à 270 km/h moyennant 2 300 €.

Voir plus de photos

Tout ce qui brille...

Côté look, les retouches sont subtiles. Le GLA 45 AMG a reçu un bouclier avant redessiné, avec des entrées d'air légèrement agrandies. À l'arrière, le diffuseur a été remanié, tout comme le becquet. On y note également l'apparition de feux à LED. Dans l'habitacle, l'habillage en similicuir à surpiqûres rouges de la planche de bord rehausse quelque peu une présentation dont la qualité reste en deçà de ce que l'on est en droit d'attendre de Mercedes. Certains plastiques sont en effet d'une qualité assez quelconque, tandis que la finition manque de soin. Heureusement, l'équipement de série n'omet rien d'essentiel : clé mains libres, assistant créneau, caméra de recul, hayon électrique ou encore volant cuir et Alcantara sont en série. Cependant, le GPS fourni en série n'est pas le très sophistiqué Comand Online, mais le plus simple Garmin Map Pilot. Par ailleurs, le régulateur de vitesse adaptatif, le détecteur d'angle mort, l'avertisseur de franchissement de ligne ou les fonctions Android Auto et Apple CarPlay sont au rayon des options.

Du punch, mais peu de caractère

Premier constat : sans l'échappement Performance AMG (800 €), la sonorité de ce GLA 45 reste (relativement) discrète. Pas de démarrage en fanfare, ni de traversées de villages toutes trompettes dehors. Pour autant, l'ambiance à bord n'est pas des plus feutrées : sur voies rapides, les bruits de roulements sont importants. De son côté, l'amortissement piloté optionnel (1 250 €) offre un bon compromis dans son réglage « Confort », le réglage plus ferme étant à réserver à une route très bien bitumée où au circuit. Ce SUV sportif reste donc parfaitement utilisable au quotidien. Deuxième constat : ça pousse fort, bien sûr ! Plutôt léger (1 510 kg à vide), le GLA 45 AMG affole les chronos, même si les accélérations prodiguées par le 4-cylindres sont très linéaires, et bridées par une zone rouge fixée juste au-dessus des 6 000 tr/min. Par ailleurs, le temps de réponse du turbocompresseur à double entrée reste sensible. D'une manière générale, ce moteur manque de caractère et de personnalité. Quant à la boîte à double embrayage, elle égrène ses 7 rapports avec une célérité certaine, mais n'épargne pas quelques à-coups en conduite coulée.

Collé au bitume

Le GLA 45 AMG bénéficie en série d'une transmission intégrale bâtie autour d'un différentiel central de type Haldex, pouvant renvoyer au maximum 50 % du couple à l'essieu arrière. Notre modèle d'essai y ajoutait un différentiel autobloquant mécanique à l'avant (inclus dans le pack Dynamic Plus AMG à 2 650 €), un accessoire qui transfigure le comportement routier. Ce différentiel gomme en effet le naturel sous-vireur du GLA 45 AMG, qui affiche alors une vraie efficacité, et même un soupçon de vivacité du train arrière. Il s'accroche à la trajectoire en virage serré, tout en offrant une motricité excellente. Mais les freins pourraient être plus endurants.

À retenir

Le Mercedes-AMG GLA 45 ne manque pas d'atouts. Très performant et doté d'un châssis compétent, c'est un outil efficace pour couvrir de bonnes distances à une moyenne élevée et par tous les temps. Mais le voyage risque de laisser peu de souvenirs au pilote : le moteur manque singulièrement de caractère, tandis que le comportement routier reste plus efficace que ludique. Enfin, pour un SUV, ce GLA reste étonnamment peu convivial.
points fortsPerformances décoiffantes, comportement routier efficace (avec le différentiel autobloquant), confort globalement préservé.
points faiblesTempérament mécanique effacé, finition encore perfectible, insonorisation légère.
14.8

20
Les chiffres
Prix 2017 : 63 050 €
Puissance : 381 ch
0 à 100km/h : 4.4s
Conso mixte : 7.4l/100
Notre avis
Agrément de conduite : 17/20
Sécurité active et passive : 16/20
Confort et vie à bord : 11/20
Budget : 11/20

Avis des propriétaires

Autres articles pouvant vous intéresser

MERCEDES GLA 220 CDI
MERCEDES GLA 220 CDI

Dérivé de la Classe A, le Mercedes GLA est un crossover au style très...

MERCEDES AMG C 63 Cabriolet
MERCEDES AMG C 63 Cabriolet

Mercedes décline son fameux V8 AMG à toutes les sauces. Mais le mariage avec...

MERCEDES Classe E220 CDI Break
MERCEDES Classe E220 CDI Break

Sitôt renouvelée, sitôt sur la première marche du podium des ventes. La...

Tous les essais MERCEDES
ALFA ROMEO Giulia Quadrifoglio Verde
ALFA ROMEO Giulia Quadrifoglio Verde

Avec cette Giulia, Alfa Romeo entend bien prendre sa revanche sur les marques...

AUDI S5 Cabriolet
AUDI S5 Cabriolet

Dans un compromis confort/performances exceptionnel, la nouvelle S5 cabriolet...

JEEP Grand Cherokee SRT8
JEEP Grand Cherokee SRT8

A l'heure où les SUV mettent de plus en plus d'eau dans leur vin, le Cherokee...

Tous les essais

Commentaires