< retour

Essai JEEP Grand Cherokee SRT8

Camille Pinet le 05/05/2017

A l'heure où les SUV mettent de plus en plus d'eau dans leur vin, le Cherokee SRT8 reste droit dans ses bottes : V8 atmosphérique de 468 ch, look ravageur et sonorité d'apocalypse. Le restylage ne modifie la formule qu'à la marge.

Un Léviathan au goût du jour

Difficile de trouver un 4X4 de plus de 450 ch à moins de 100.000 €. Le Range Sport Supercharged les frôle de très près quand le Porsche Cayenne les dépasse allégrement. A 84.700 €, le Jeep SRT8 apparaîtrait presque comme l'affaire du siècle, d'autant qu'en dépit de ses 315 g/km, il n'est pas plus pénalisé par le malus que ses concurrents : c'est tarif maximum pour tout le monde ! Même l'Audi SQ7 équipé d'une motorisation Diesel est taxé de 9.660 €. C'est ce qui explique le succès de l'Américain dans notre pays : Jeep France arrive à écouler sans peine le contingent qui lui est alloué, c'est-à-dire entre 40 et 60 exemplaires par an. Le chiffre peut paraître modeste, mais à ce niveau de gamme il impressionne déjà.

Voir plus de photos

Un Yankee généreux

Après trois ans de carrière, il subit une légère remise en forme qui n'occasionne aucune modification technique : le V8 atmosphérique reste inchangé, de même que les trains roulants. On le reconnaît tout de même à sa nouvelle face avant. Le bouclier intègre des prises d'air plus voyantes tandis que la calandre s'affine et se pare de noir. Cela ne change rien à l'affaire, si vous cherchez la discrétion, le SRT8 ne sera pas votre tasse de thé. Si par hasard les badauds ne se retournent pas à son arrivée, la sonorité de son échappement aura tôt fait de le rappeler à leur bon souvenir. En bon Yankee, il aime la caricature et se moque du qu'en dira-t-on. A bord, les mauvaises habitudes d'antan ont pourtant cédé du terrain. Bien sûr, le Cherokee n'offre pas l'habitacle raffiné d'un Range Rover. Mais sa qualité de finition n'a pas à rougir de la comparaison avec un Jaguar F-Pace, par exemple. Et comme il se doit, la politique du « full option » est de mise. Les seules proposées au catalogue sont le cuir étendu, un choix de deux types de jantes et la peinture métallisée ! Les sièges avant et arrière chauffants, le système audio Harmann Kardon avec 19 hauts parleurs, le toit ouvrant électrique ou encore les jantes de 20 pouces sont de série. Toutefois, les Allemands gardent la main en matière de technologie. L'affichage de la navigation avec carte Google Earth restent leur apanage tandis que sur le Jeep, il faudra se contenter du nouveau GPS U-Connect avec écran 8,4 pouces. Certes efficace et intuitif, il est loin de proposer autant de fonctionnalités que ses concurrents.

Un comportement routier surprenant

En revanche, celui qui n'a jamais piloté le SRT8 se réserve une jolie surprise lorsqu'il cherche à malmener la bête sur petite route de campagne. Loin de la caricature du 4X4 américain qui rend les armes au premier virage, ce Jeep fait preuve d'une rigueur de comportement étonnante. La prise de roulis est maîtrisée, la caisse bien tenue et le freinage efficace et endurant. Ceux qui cherchent à s'offrir une partie de rodéo façon Corvette C4 en seront pour leurs frais ! Le V8, lui est conforme à ce que l'on peut en attendre. Avec son bruit de mitrailleuse lourde, il propulse les 2,4 tonnes comme s'il n'avait qu'une petite caisse de GTI à tracter. Le 0 à 100 km/h en cinq secondes parle de lui-même. Un bonheur ne venant jamais seul, la boîte ZF à huit rapports se révèle efficace et rapide. Elle ne fait cependant aucun miracle en matière de consommation : difficile de passer en dessous des 15 litres aux 100 km à bord de ce Grand Cherokee ! Au-delà de ses étonnantes capacités sportives, le SRT8 brille également par ses aptitudes familiales. Son habitabilité est conforme à ses dimensions considérables, tout comme le coffre. Dommage que la suspension pilotée n'offre pas un réglage plus souple pour ménager un peu plus les passagers sur route ou autoroute. En la matière il a trop appris de ses concurrents allemands !

À retenir

Quitte à acquérir un 4X4 surpuissant, pourquoi ne pas pousser la caricature jusqu'au bout ? Avec son apparence et sa sonorité cartoonnesques, le Jeep SRT8 affiche fièrement ses prétentions. Son comportement routier et ses performances sont pourtant au niveau, tandis que son équipement généreux et son tarif très inférieur à celui de ses concurrents en font une proposition toujours aussi pertinente dans ce petit segment.
points fortsMoteur fabuleux, rapport prix/prestations, look d'enfer
points faiblesDétails de finition, certains équipements indisponibles, consommation élevée
14.7

20
Les chiffres
Prix 2017 : 84700 €
Puissance : 468 ch
0 à 100km/h : 5s
Conso mixte : 13.5l/100
Notre avis
Agrément de conduite : 17/20
Sécurité active et passive : 15/20
Confort et vie à bord : 15/20
Budget : 13/20

Avis des propriétaires

Autres articles pouvant vous intéresser

JEEP Grand Cherokee SRT
JEEP Grand Cherokee SRT

Avec 468 chevaux sous le capot et un tarif plus abordable que ses rivaux...

JEEP Grand Cherokee 3.0 CRD
JEEP Grand Cherokee 3.0 CRD

Jusqu'ici gros baroudeur de trappeur, le Jeep Grand Cherokee joue aujourd'hui...

JEEP Grand Cherokee 3.0 CRD S Limited
JEEP Grand Cherokee 3.0 CRD S Limited

Ces dernières années, les 4X4 de luxe offrant de vraies capacités de...

Tous les essais JEEP
ALFA ROMEO Giulia Quadrifoglio Verde
ALFA ROMEO Giulia Quadrifoglio Verde

Avec cette Giulia, Alfa Romeo entend bien prendre sa revanche sur les marques...

AUDI S5 Cabriolet
AUDI S5 Cabriolet

Dans un compromis confort/performances exceptionnel, la nouvelle S5 cabriolet...

MERCEDES GLA 45 AMG 4Matic
MERCEDES GLA 45 AMG 4Matic

Pas vraiment un vrai SUV, déjà plus une simple compacte, le Mercedes GLA fait...

Tous les essais

Commentaires