< retour

Essai CHRYSLER PT Cruiser

Jean-François Destin le 08/11/2005

Berline néo-rétro et symbole de la créativité de Chrysler, le PT Cruiser lancé en 2002 et décliné en cabriolet en 2004 connaît aujourd'hui son premier lifting.

Voir la vidéo en HD

Présentation

Symbole de la créativité de Chrysler, le PT Cruiser lancé en 2002 et décliné en cabriolet en 2004 restera comme l'un des paris fous gagnés par Chrysler. Cette berline néo-rétro semblant tout droit sortie d'une bande dessinée de Tintin s'est vendue à 875.000 exemplaires dans le monde. Suffisamment en tous cas pour justifier la première évolution stylistique et l'arrivée en Europe d'un nouveau moteur diesel Mercedes de 150 chevaux. DaimlerChrysler France qui a réussi à diffuser 16.000 PT Cruiser malgré l'absence d'un diesel pendant près de 18 mois compte sur ce «lifting» pour relancer un véhicule toujours aussi décalé et ludique mais mal connu. Les améliorations visuelles portent sur la grosse calandre désormais chromée à la pointe du nez, sur des projecteurs redessinés et sur de nouveaux anti-brouillards. A l'arrière trouve sa place un nouveau becquet couleur carrosserie destiné à réduire la trainée aérodynamique. Traité à l'ancienne comme les voitures de l'après-guerre, l'habitacle est censé offrir davantage de raffinement avec de nouveaux garnissages de sièges, des cadrans finition argent satiné, de nouvelles ouïes d'aération et surtout une console centrale supportant différemment l'autoradio et les lève-vitres. Pour nous qui n'avions pas repris le volant du PT Cruiser depuis son lancement, ces retouches et un équipement en hausse ne suffisent pas à le rendre compétitif face aux meilleurs monospaces compacts de la catégorie (cible visée par les commerciaux de DaimlerChrysler).

L'aspect bas de gamme des plastiques et des différentes commandes, les sièges avant basiques, la banquette arrière mal dessinée et inconfortable et la finition toujours aussi légère entament le capital sympathie d'un véhicule par ailleurs agréable à piloter. Dans un marché français dominé par le diesel, Chrysler a saisi l'opportunité de monter sous le capot du PT Cruiser la nouvelle évolution du 2.2l récemment proposé sur la gamme Mercedes. Grâce entre autres à un turbo compresseur à géométrie variable, la puissance passe de 121 à 150 chevaux sans effet défavorable sur la consommation. Seuls regrets: un couple resté au même niveau (300 Nm) et l'absence d'une boite automatique qui conviendrait parfaitement à ce diesel longue course. A noter que la version Cabrio devra attendre le printemps 2006 pour bénéficier de la nouvelle présentation. Mais il ne sera toujours pas proposé en diesel. Fabriqué au Mexique à partir d'éléments venus d'Allemagne, le Chrysler PT Cruiser 2.2 CRD coûte de 21.800 € à 25.150 € selon la finition. Les tarifs des modèles essence 2.4l vont de 19.800 € à 27.950 €.

CHRYSLER PT Cruiser CHRYSLER PT Cruiser

Sur la route

Notre essai a essentiellement concerné la nouvelle version CRD de 150 chevaux. Nous avons été surpris par l'élasticité du moteur Mercedes, par la douceur de la mise en action du turbo et par la vigueur des reprises à condition de rester dans une plage supérieure à 3500 tours. En l'absence d'une boite à 6 rapports, Chrysler a rééchelonné la boite 5. Cette adaptation propice aux longs parcours (avec moins de bruits et de consommation sur autoroute) oblige le conducteur à jouer de la boite sur les tracés sinueux ou à relief pour muscler les relances. Au grand dam d'une consommation qui s'est établie durant notre parcours (effectué pourtant à allure moyenne) à 8,9l. Un mauvais score face à un VW Touran ou un Scenic Renault.

Bien filtrées pendant le roulage, les vibrations ne se perçoivent qu'au ralenti via le pédalier et le pommeau de levier de vitesse. A revoir. Quant aux sonorités spécifiques au diesel, ils se fondent au sein des bruits aérodynamiques étonnamment peu nombreux en regard d'une silhouette pas vraiment aérodynamique. Correctement amorti et offrant un confort de suspension convenable, le PT Cruiser bénéficie d'un comportement routier sain. Le caractère sous-vireur se manifeste assez tôt et permet au conducteur de soulager l'accélérateur pour retrouver la bonne trajectoire. Un bon point aussi pour le freinage mais en revanche un «peut mieux faire» pour la direction légère et assez peu communicative.

CHRYSLER PT Cruiser CHRYSLER PT Cruiser

À retenir

Comme la Mini ou la New Bettle de Volkswagen, le Chrysler PT Cruiser a fait référence au passé pour proposer une carrosserie anti-conformiste tant en berline 5 portes qu'en cabriolet. Chrysler y voit une alternative aux monospaces compacts pour les familles avec 2 ou 3 enfants. En réalité, le PT s'achète plus sur sa gueule que sur son accueil à bord. Chrysler se vante à juste titre d'attirer 30% de femmes et beaucoup d'hommes (moyenne d'âge de 45 ans) épris de week-end ou de vacances sportives, son vaste espace modulable permettant d'embarquer des équipements encombrants. Reste que la marque Chrysler dont le réseau commercial aurait besoin de se densifier (80 points de ventes seulement) souffre d'un manque de visibilité sur le marché français et le PT fait partie des véhicules atypiques pas vraiment faciles à revendre (cabriolet excepté). Beaucoup peuvent aussi estimer que dans ce créneau, la finition légère et les matériaux bon marché constituent des points faibles rédhibitoires.
points fortsLigne toujours attractive et originale, choix de carrosserie, nouveau moteur diesel Mercedes très agréable, confort de suspension, habitabilité, comportement routier sain.
points faiblesDirection perfectible, pas de boite à 6 rapports, pas de boite automatique, sièges avant spartiates, banquette arrière très inconfortable, planche de bord de piètre qualité, plastiques bas de gamme, position de conduite trop haute.
Les chiffres
Prix 2005 : 25 150 €
Puissance : 150 ch
0 à 100km/h : 10.8s
Conso mixte : 6.7l/100
Tag :

Avis des propriétaires

Autres articles pouvant vous intéresser

CHRYSLER Sebring Cabriolet 2.0 CRD
CHRYSLER Sebring Cabriolet 2.0 CRD

Après la berline au printemps 2007, Chrysler lance maintenant la version...

CHRYSLER Sebring 2.0 CRD Limited
CHRYSLER Sebring 2.0 CRD Limited

La Chrysler Sebring offre une petite dose d'exotisme à un tarif incitant à...

CHRYSLER 300C Touring
CHRYSLER 300C Touring

Avec ses épaules carrées, sa calandre menaçante et son imposante stature, le...

Tous les essais CHRYSLER
BMW X3 xDrive30d
BMW X3 xDrive30d

Avec plus de 1,5 million d'exemplaires vendus depuis 2003, le X3 est devenu...

KIA Stinger GT 370 ch
KIA Stinger GT 370 ch

Après presque six années de gestation, la Stinger, version de série du...

AUDI RS3 Berline
AUDI RS3 Berline

La course à la puissance bat son plein chez les super-GTI : les 300 ch sont...

Tous les essais

Commentaires

avatar de Rogertulomba
Rogertulomba a dit le 22-09-2015 à 11:14
J ai un probleme de demarage qui persiste j aurai besoin de votre assistance