< retour

Essai AUDI A4 Allroad V6 3.0 TDI

David Lamboley le 16/06/2009

Il y a pile dix ans, Audi lançait son tout premier crossover haut-de-gamme, un gros break haut sur pattes sur base d'A6 Avant, l'Allroad. Aujourd'hui, la même recette est appliquée à l'A4 Avant.

Vous devez installer le player Flash pour voir les vidéos.
Voir la vidéo en HD

Présentation

Chez Audi, le crossover –comprenez un break haut sur pattes à transmission intégrale- redevient une alternative crédible et séduisante, à l'image de la nouvelle Audi A4 Allroad. Le constructeur lance donc une seconde version de l'Allroad, mais cette fois plus compacte puisqu'elle repose non pas sur un break A6, mais sur la base de l'Audi A4 Avant. Les grandes lignes de l'Audi A4 Allroad ne nous sont pas étrangères, puisque l'on retrouve le langage qui a fait le succès du genre : hauteur de caisse rehaussée jusqu'à 18 cm (l'auto culmine désormais à 1,50 m), extensions d'ailes et bas de boucliers de couleur mate, pseudo-sabots de protection façon aluminium, grosses roues et barres de toit, le ton est donné.

La petite Allroad annonce aussi clairement que nous avons bien affaire à ce qui se fait de mieux dans le genre. La qualité de réalisation quasi-irréprochable reste un atout majeur, à l'image des qualités dynamiques. Seuls trois blocs seront proposés au départ sur l'Audi A4 Allroad, deux diesel (170 et 240 ch) et un essence de 211 ch. Au chapitre dynamique, l'architecture légèrement surélevée de l'engin a conduit les ingénieurs à élargir les voies de 20 mm par rapport à une A4 Avant, aussi bien à l'avant qu'à l'arrière. Le système Quattro est enrichi par l'ORD (Offroad Detection) un nouveau système qui ajuste en temps réel le paramétrage de l'ESP afin d'affiner la motricité quelle que soit la nature du terrain. Les tarifs s'échelonneront de 40 200 euros pour une Audi A4 Allroad TDi 170 à 55 400 euros pour la version V6 TDI S tronic.

Voir plus de photos

Design extérieur et intérieur

Les possesseurs d'Audi A4 ne seront pas dépaysés, puisque cette version Allroad ne se distingue pas particulièrement des berlines et breaks classiques en termes de présentation intérieure. La qualité de réalisation est tout simplement exceptionnelle pour une auto de grande diffusion, et il sera difficile de ne pas trouver la position de conduite adéquate, étant donné l'ergonomie sans faille. L'Audi A4 Allroad, plutôt bien pourvue dès la version de base, peux s'enrichir de pléthore d'options plus ou moins sophistiquées allant du régulateur de vitesse auto-adaptatif à technologie radar à l'assistant de changement de ligne en passant par des systèmes de radio/cd ou navigation élaborés, dignes d'une limousine A8.

Toujours à l'intérieur, on appréciera particulièrement l'habitabilité à l'avant, un peu moins à l'arrière en termes de place pour les jambes, mais la garde au toit s'avère ici plus haute par rapport à la berline, tant mieux. Ce break baroudeur –ou qui veut le faire croire- pense également à la famille avec un coffre inchangé cubant 490 litres, des barres de toit et une option hayon à assistance électrique. Extérieurement, l'A4 Allroad se distingue par une garde au sol surélevée, des extensions d'ailes et des bas de caisse contrastant de couleur mat, ainsi que par des sabots de protection en aluminium à l'avant comme à l'arrière. On remarque également un élargissement notable des voies qui n'est pas sans effet sur l'aspect dynamique de ce « petit » Allroad mesurant tout de même 4,72 m de long !

Mécanique et châssis

En termes de motorisation, nous avons choisi de nous pencher sur l'excellent V6 3.0 TDi de l'Audi A4 Allroad, le plus puissant de la gamme puisqu'il développe 240 ch. Ce bloc moderne à injection directe, malgré ses aptitudes presque sportives, puisqu'il autorise un 0 à 100 km/h en seulement 6,4 secondes et 236 km/h en pointe, se montre pourtant frugal. Avec une consommation moyenne mixte de 7,1 litres/100 km, il fait partie des moteurs diesel les mieux placés en terme de rapport puissance / performances / consommation, suivant le cercle vertueux dans lequel s'est aussi engagé le constructeur BMW.

Côté transmission, la boîte à double embrayage S-Tronic, réactive en mode manuel et fort discrète en mode automatique, pêche pourtant dans certains cas, notamment en ville où les à-coups à très basse vitesse ne sont pas rares sur le premier rapport. Mais une fois sur route sinueuse, sa sportivité apparaît évidente et nettement supérieure à une classique boîte automatique à convertisseur. Le châssis, lui, se différencie sur plusieurs points par rapport à un break Audi A4. La garde au sol, tout d'abord, gagne quelques centimètres et culmine désormais à 18 cm. Cela reste un peu juste pour des parcours off-road, où il est fréquent de « racler le fond ». Notons que cette élévation est due à de nouveaux ressorts, plus longs, épaulés par des amortisseurs recalibrés. Plus haute, dotée désormais d'un centre de gravité moins favorable au dynamisme, l'Audi A4 Allroad compense avec des voies avant et arrière élargies de 20 mm, ce qui entraîne une empreinte au sol plus large. Bien sûr, le système de transmission intégrale quattro est de série. Aventure oblige, il est ici épaulé par un contrôle de stabilité ESP plus évolué permettant une adaptation automatique selon le terrain.

Sur la route

Premier cas de figure, sur asphalte, et première constatation : l'Audi A4 Allroad y est impériale, au point même de sembler encore plus dynamique que le break dont il dérive. L'explication réside notamment dans la « sur-compensation » du centre de gravité plus élevé par des voies nettement plus larges. Le roulis est parfaitement maîtrisé, la direction diabolique de précision, mais un bémol subsiste, le confort n'est pas préservé sur route de mauvaise qualité, et ce malgré la présence, sur notre modèle, de l'option Audi Drive Select permettant un tarage variable des amortisseurs.

Et là, nous abordons le deuxième cas de figure, sur route non revêtue. Comme tout crossover qui se respecte, le dernier rejeton d'Ingolstadt y trouve rapidement ses marques grâce à son système quattro sophistiqué. Celui-ci autorise une répartition du couple variable selon les conditions d'adhérence, bref, il veille à la sécurité en toutes circonstances et autorise un rythme élevé. La répartition initiale avant/arrière de 40/60 peut évoluer jusqu'à 65% à l'avant et 85% à l'arrière. On notera également la présence du système électronique ORD (Off Road Detection) qui ajuste en temps réel le paramétrage du contrôle de stabilité ESP afin d'affiner la motricité quel que soit le terrain. Le système tente ainsi de pallier l'absence de gamme courte, un équipement qui reste l'apanage des 4x4 purs et durs et de quelques rares SUV. Mais l'Audi A4 Allroad bute sur la moindre difficulté d'une part à cause de sa garde au sol peu élevée, mais aussi faute à des pneumatiques non adaptés. Elle figure donc comme une alternative au SUV purement routier.

À retenir

Fort de sa légitimité dans le domaine, Audi convainc presque totalement avec sa nouvelle A4 Allroad. Très dynamique, agréable, spacieuse, bien présentée et toujours auréolée d'une image d'excellence et de qualité, elle ne pêche que par ses faibles aptitudes hors asphalte. Les plus baroudeurs se tourneront naturellement vers le Q5…
points fortsMoteur agréable, réactif et performant, boîte à double embrayage sportive, châssis dynamique et bien calibré, aspect et présentation irréprochables, habitabilité
points faiblesSuspension trop ferme, aptitudes hors-asphalte limitées, garde au sol souvent problématique en off-road
17.2

20
Les chiffres
Prix 2009 : 55 400 €
Puissance : 240 ch
0 à 100km/h : 6.4s
Conso mixte : 7.1l/100
Notre avis
Agrément de conduite : 18/20
Sécurité active et passive : 17/20
Confort et vie à bord : 17/20
Budget : 16/20

Avis des propriétaires

Autres articles pouvant vous intéresser

AUDI Q7 3.0 TDI 272 ch
AUDI Q7 3.0 TDI 272 ch

Après huit ans d'une carrière réussie, l'Audi Q7 se refait une beauté. Il...

AUDI A4
AUDI A4

Plus légère, plus technologique et plus confortable, la nouvelle Audi A4...

AUDI R8 V10 Plus
AUDI R8 V10 Plus

La R8 revient, et elle n'est pas contente ! Plus puissante et plus légère,...

Tous les essais AUDI
LAND ROVER Range Rover Sport SVR
LAND ROVER Range Rover Sport SVR

550 chevaux dans un Range Rover Sport, il fallait oser. Dans cette version...

DS 3 Performance
DS 3 Performance

Pour son restylage, la DS 3 a surtout gagné une nouvelle version sportive,...

FIAT 124 Spider Lusso Plus
FIAT 124 Spider Lusso Plus

S'il est partie intégrante de la culture automobile transalpine, le roadster...

Tous les essais

Commentaires

avatar de radarkiller
radarkiller a dit le 16-06-2009 à 18:11
Que de belles photos, et une belle vidéo aussi ! Vraiment c'est le haut du panier web sur ce site.
Tous les commentaires