< retour

Avis TVR GRIFFITH 500 cabriolet 1995

TVR GRIFFITH 500 cabriolet 1995

15.1

20

Une passion

par Cessac

Je reprends ce qu'un internaute à écrit sur Motorlegend, c'est un bon résumé: La beauté féminine, le son rauque et envoutant, les entrailles d'un monstre, la ligne pure et voluptueuse, la violence sauvage et métallique, les odeurs, les vibrations, le regard et l'exclusivité. Peter Wheeler a enfanté un fantasme mécanique et esthétique.

Mon conseil : Comme pour n'importe quel véhicule, vérifier l'historique d'entretien et être prêt à consacrer à la bête le temps et l'argent nécessaire pour la maintenir en bon état. La mécanique, simple et robuste, est assez peu sollicitée compte tenu de la légèreté de l'engin. Aucune électronique mis à part la gestion de l'injection. Méfiance sur sol humide, compte tenu du couple, le simple fait de lâcher l'accélérateur peut vous faire partir en toupie...

Fréquence d'utilisation : occasionnelle
Utilisation : Loisir - Promenade /

Sensations

 

 

 

 

 

Performance

 

 

 

 

 

Confort

 

 

 

 

 

Habitabilité

 

 

 

 

 

Fiabilité

 

 

 

 

 

Sécurité

 

 

 

 

 

Consommation

 

 

 

 

 

Entretien

 

 

 

 

 

Revente

 

 

 

 

 

signaler un abus

Avez-vous trouvé cet avis utile ? Oui ce commentaire m'a été utile

avis 1400/1419

Voir d'autres avis TVR